Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A peine  arrivé à la tête du Ministère de la santé, les syndicats posent leurs revendications, Pierre Dimba : « Soyez patients »
 

Côte d'Ivoire : A peine arrivé à la tête du Ministère de la santé, les syndicats posent leurs revendications, Pierre Dimba : « Soyez patients »

 
 
 
 4462 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 avril 2021 - 09:53

Pierre Dimba et le porte-parole des syndicats dimanche à Agboville (Ph) 


Le nouveau Ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba, savait que la tâche ne lui sera pas facile à la tête de cet important département.


Après l’affaire des jumeaux décédés au CHU de Cocody, dont il a lui-même ordonné l’ouverture d’une enquête, il devra faire face aux revendications des syndicats.


Réunis le week-end dernier au sein de la faîtière dénommée Coordination des syndicats du secteur de la Santé au Directoire de la Coordisanté en Assemblée Générale à Abidjan, ils ont énuméré leurs différentes revendications qui devraient trouver des solutions au plus vite auprès de la tutelle.


Les syndicats ont réclamé entre autres, la signature des Projets de décrets soumis au Gouvernement par le ministre chargé de la Santé, notamment le projet de décret modifiant et complétant le décret n°2008-03 du 04 janvier 2008, portant régime indemnitaire particulier des cadres supérieurs de la santé et des personnels des emplois techniques de la santé ; le projet de décret octroyant une prime trimestrielle d'incitation aux fonctionnaires et agents de l'Etat, en activité au Ministère en charge de la Santé. Ainsi que le projet de décret instituant une prime de garde et d'astreinte en faveur des fonctionnaires et agents d'Etat, en activité au Ministère en charge de la santé.


 

Le paiement intégral et diligent de tous les mois d'arriérés de la prime COVID-19, aux personnels de santé omis en 2020. Il s'agit des personnels soignants et administratifs affectés en 2019-2020 ; du personnel soignants détachés dans les autres ministères et institutions de l'État. Les agents contractuels des établissements hospitaliers publics. L'assemblée générale demande en outre l'examen diligent des Projets de lois et de décrets soumis au Gouvernement par le Ministre chargé de la Santé, notamment. Il s'agit du projet de Loi portant Ordre National des Infirmiers et Infirmières de Côte d'Ivoire. Le projet de décret portant nouveau Statut de l'Institut National de Formation des Agents de la Santé (INFAS).


Le Ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle M. Pierre Dimba a immédiatement réagit en recevant le dimanche 18 avril 2021 à Agboville, les syndicats affiliés à Coordisanté. 


Une rencontre qui intervient après l'Assemblée Générale Ordinaire de la faîtière syndicale tenue hier samedi à l'Institut National de la Santé Publique à Adjamé.

Le leader de Coordisanté, Boko Kouao à au nom des 16 syndicats, indiqué que toutes les corporations du secteur sont résolument engagées pour accompagner le Ministre dans sa vision, non sans souhaiter que toutes les revendications pourront aboutir. 


Le nouveau patron du département ministériel en charge de la Santé a rassuré ses hôtes en ces termes : « Soyez patients qu'on se rencontre pour mieux appréhender vos revendications et en vous recevant, je tiens à vous rassurer de mon ouverture. C'est ensemble que nous allons réussir, trouver des solutions. Si nous nous faisons confiance et travaillons ensemble, je pense que les textes vont aboutir. Je tiens à vous dire que je suis votre homme, soyez mes alliés. »


 

Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A peine arrivé à la tête du Ministère de la santé, les syndicats posent leurs revendications, Pierre Dimba : « Soyez patients »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement