Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Halte aux cas d'homicide et suicide
 

Togo : Halte aux cas d'homicide et suicide

 
 
 
 1936 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 mai 2021 - 11:52


Main d’un défunt (ph)


Des pertes en vie humaine ont été enregistrées ces dernières semaines au Togo et la situation n’a de cesse inquiéter les populations. Ces décès sont liés aux cas d’homicides et de suicides. Si le suicide est une initiative personnelle de mettre fin à sa vie, l’homicide est une action de tuer un autre être humain.


Les inquiétudes que soulèvent l’homicide et le suicide ne passent pas inaperçus au niveau de la branche togolaise du réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix/West Africa Network for Peacebuilding (WANEP-Togo).


Dans une sorte de récapitulatif sur les cas d’homicide et de suicide, le WANEP-Togo a établi le 27 mai dernier que de « janvier 2021 à ce jour, huit (8) cas d’homicide dont au moins quatre (4) seraient consécutifs aux conflits conjugaux. Dans la même période, on dénombre huit (8) cas de suicide dont on ignore les causes ou motifs exacts ». La déclaration rendue publique par la présidente du Conseil d’Administration, Mme Segnon Ayawa Segla, le WANEP-Togo dit suivre de près l’évolution de l’actualité et déplore ces cas d’homicide et de suicide fréquemment enregistrés ces derniers temps au Togo


 

Comme un fait devant soutenir ce rapport, il urge de rappeler qu’une femme a été retrouvée le 20 mai dernier pendue devant son enfant à Ahépé, une localité située a une vingtaine de Km au nord-ouest de Lomé.

Afin de conjurer ce funeste sort qui endeuille des familles, le WANEP-Togo a exhorté les différents acteurs socio-politiques dans le pays à mutualiser leurs stratégies et moyens afin de lutter efficacement contre la recrudescence des fléaux d’homicide et du suicide au Togo.


A l’adresse du gouvernement, le réseau a plaidé entre autres pour des recherches et enquêtes pour déterminer les causes de ces homicides et suicides, la mise en place d’un système d’assistance psycho-sociale pour la prise en charge des familles et des personnes affectées par ces deux phénomènes et l’organisation des programmes de sensibilisation sur la lutte contre le phénomène d’homicide et de suicide en collaboration avec les élus locaux.


A l’attention des leaders religieux et communautaires, Le WANEP-Togo a suggéré des mesures comme l’utilisation des canaux propices à leur disposition pour éduquer et sensibiliser les membres de leurs communautés sur le phénomène sans ignorer le renforcement des programmes d’accompagnement des familles.


Quant aux autres couches de la population, population et medias, le WANEP-Togo a recommandé la promotion de la solidarité familiale et la cohésion sociale en accompagnant, en soutenant ou en assistant les personnes en situation difficile et l’élaboration d’un guide sur le traitement médiatique du suicide et des cas d’homicide.


En attendant une prise en compte de ces mesures pour éradique le phonème de suicide, soulignons que dans certaines contrées du pays, le suicide est interprété comme un acte de malédiction et de déshonneur pour la famille du suicidé. Chez certains croyants, la destinée de l’homme appartient à Dieu et personne n’a le droit de s’ôter la vie au risque de se mettre à dos son créateur dans l’au-delà.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Halte aux cas d'homicide et suicide
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement