Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Concours direct et professionnels, des innovations pour minimiser les risques d'erreurs et les coûts
 

Burkina Faso : Concours direct et professionnels, des innovations pour minimiser les risques d'erreurs et les coûts

 
 
 
 2264 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 juin 2021 - 12:27


Le Burkina Faso a adopté de nombreuses innovations dans l'administration et la correction des concours direct et professionnels qui vont minimiser les risques d'erreurs et les coûts, a annoncé le directeur général de l’Agence générale de recrutement de l’Etat (AGRE), Oumarou Toé.


Le Conseil des Ministres, en sa séance ordinaire du 24 février 2021, a adopté le rapport d’autorisation de recrutements des agents publics pour pourvoir à 3 472 postes en concours professionnels et 4 625 postes en concours directs, au titre de l’année 2021.


Le pays qui a amorcé l'inscription et la composition des concours en ligne poursuivra cette innovation pour l'édition 2021.


Au cours de l’année 2021, il sera organisé effectivement 56 concours directs dont 48 concours à épreuves de questions à choix multiples (QCM) et 8 concours à épreuves classiques.


L’inscription en ligne à ces concours se déroulera en deux (02) phases : du 06 au 15 juin 2021 : les concours de niveau supérieur ou égal au Baccalauréat et du 14 au 23 juin 2021 : les concours de niveau BEPC.


 

L’administration des épreuves écrites des concours directs est prévue dans le mois d’août. A l’issue de cette phase, interviendront immédiatement le scannage des copies et les corrections électroniques des concours à épreuves QCM et les délibérations des résultats.


« Les principales innovations visent, entre autres objectifs, la réduction des risques d’erreurs, celle des délais ainsi que les coûts d’organisation des concours. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre de la réforme de la Fonction publique en cours au Burkina Faso, visant la dématérialisation intégrale des actes de gestion et la rapidité dans le traitement des dossiers par la simplification des procédures », a-t-il Oumarou Toé.


Ainsi, 154 concours professionnels sont organisés avec 124 concours dont la composition se déroulera en ligne, dans le centre unique de Ouagadougou, contre 87 concours en 2020, soit un taux d’accroissement de 42,52%, selon le Directeur général de l'AGRE.


« Les inscriptions en ligne pour les concours professionnels ont débuté depuis le 15 mai et se poursuivent jusqu’au 05 juin 2021 à 23 h 59 mn. Elles se déroulent exclusivement sur la plateforme "econcours" de la fonction publique à l’adresse www.econcours.gov.bf » , a-t-il expliqué.


A la date du 02 juin 2021, le nombre de candidatures reçues en ligne s’élève à 28 464, a indiqué M. Toé


 

« Pour accroître notre parc informatique, le Ministère en charge de la fonction publique a prospecté cette année de nouveaux sites tels que l’Université Aube Nouvelle (UAN) et l’Institut Africain de Management (IAM/Ouaga) qui vont également abriter les compositions en ligne, en plus des sites de l’ENAM et de l’Université Joseph KI-ZERBO. Nous avons aussi bénéficié de l’accompagnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avec des kits de 200 ordinateurs portables », a-t-il souligné.


L’administration des épreuves en ligne débutera le 10 juin 2021 avec les concours professionnels des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes spécialistes. Ensuite, interviendront les autres concours professionnels à partir du 15 juin 2021.


Quant aux concours professionnels déconcentrés pour le compte du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN) et du Ministère de la Santé, ceux-ci sont prévus pour se dérouler dans les treize (13) chefs-lieux de région, à partir du 04 juillet 2021.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Concours direct et professionnels, des innovations pour minimiser les risques d'erreurs et les coûts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement