Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Accusé, le frère d'Akufo-Addo assigne un groupe en justice et exige un dédommagement
 

Ghana : Accusé, le frère d'Akufo-Addo assigne un groupe en justice et exige un dédommagement

 
 
 
 3042 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 juin 2021 - 19:05


Edward Akufo-Addo (ph)


Edward Akufo-Addo, un homme d'affaires ghanéen et par ailleurs le frère du Président Nana Akufo-Addo, a assigné en justice à Accra un groupe de presse et trois autres personnes pour diffamations.


Selon le plaignant, les diffamatoires ont été prononcées le 29 mai 2021 dans l’émission «The Citizen Show » sur une radio à Accra. L'émission a été partagée sur la page Facebook de la dite radio mais aussi Sunyani et Taadi FM, qui appartiennent toutes à Class Media Group.


Les personnes poursuivies en justice


 

Dans une assignation en justice en date du 1er juin 2021, le plaignant a déclaré que les accusés ont fait des déclarations fausses et malveillantes à son sujet.


Outre le groupe Class Media Group qui est visé par l’assignation, les autres personnes poursuivies sont Kwabena Bobie Ansah, animateur radio sur Accra FM, Mensah Thompson, directeur de l'Alliance pour la responsabilité sociale et publique et Listowell Nana Kusi-Poku, le directeur du groupe pour la Bonne gouvernance. Ils auraient affirmé qu’Edward se sert du jet présidentiel du Ghana pour ses affaires personnelles sans rapport avec les fonctions officielles de l'Etat.


Démenti et dédommagement exigé


En assignant ce groupe devant la justice, le plaignant communément appelé Bompty a rejeté les allégations, insistant sur le fait qu'elles sont fausses et ne visent qu'à jeter le discrédit sur sa personne. Il a justifié que bien qu'il soit le frère du Président, il n'occupe aucune fonction publique et n'a jamais fait usage personnel du jet présidente.


Suite à ce démenti, le demandeur a demandé à être dédommagé avec intérêt à hauteur de 10 millions de Ghana Cedis, soit une somme d’environ 940 millions F CFA. Il demande que les accusés présentent des excuses et qu’une injonction perpétuelle leur soit notifiée à ne plus le dénigrer.


 

Le jet présidentiel Falcon 900 de 16 places qui a été acquis par le Ghana en 2008 a remplacé l'avion Foker de 37 ans, connu sous le nom de « cercueil volant ». Le jet présidentiel est censé être utilisé par la présidence et les officiels du gouvernement dans le cadre de missions nationales et internationales.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Accusé, le frère d'Akufo-Addo assigne un groupe en justice et exige un dédommagement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement