Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Projet de loi adopté, quand une députée confond « violences domestiques » et « violences sur le personnel domestique »
 

Côte d'Ivoire : Projet de loi adopté, quand une députée confond « violences domestiques » et « violences sur le personnel domestique »

 
 
 
 12443 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 juin 2021 - 13:15

Adjaratou Traore



Un projet de loi relatif aux mesures de protection des victimes de violences domestiques, de viol et de violences sexuelles autres que domestiques a été adopté ce mercredi 9 juin 2021 en conseil des Ministres.


Ce dernier qui comporte plusieurs innovations pour assurer la protection des personnes, semble ne pas avoir été compris par une députée de la majorité.


En effet, la députée de Koumassi, Adjaratou Traore, pourrait, après lecture d'un commentaire publié sur un média social américain diffusé en Côte d'Ivoire (facebook, ndlr), avoir sans nuances, confondu violences domestiques et violences sur le personnel domestique.


 

"Dans les mesures générales inscrites à l'ordre du Conseil des ministres de ce mercredi 09 juin 2021, je suis heureuse de constater un projet de loi visant la protection du personnel domestique. C'est vivement une réjouissance pour moi. Déjà, je proposais il y a quelques années leur reconnaissance juridique ainsi qu'un statut à la CNPS au même titre que les autres travailleurs de notre pays.", commente l'élu RHDP de Koumassi (commune d'Abidjan, ndlr).


Capture du commentaire de la députée diffusé sur internet

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Si bien évidemment les personnels de maison, appelés "domestiques" sont des personnes comme les autres, la députée commenterait un potentiel autre projet de loi, spécialement dédié à ceux couramment employés dans les foyers ivoiriens.


 

Par ailleurs, après prise de connaissance et lecture complète, dans le projet de loi hier adopté, on relève des avancées sur la définition des violences domestiques, du viol et des violences sexuelles autre que domestiques, sur les hypothèses dans lesquelles une mesure de protection peut être obtenue, sur les règles de procédure aux fins d'obtention des mesures de protection, sur le contenu de l'ordonnance de protection et sa date de prise d'effet, sur le plan pénal et enfin, sur l'assistance judiciaire.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Projet de loi adopté, quand une députée confond « violences domestiques » et « violences sur le personnel domestique »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Ça en dit long sur son niveau et sur l'époque.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Pas très glorieux pour une députée censée voter les projets de loi...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Possible que c'est en lisant koaci qu'elle sera mise au courant de ce que sont les violences domestiques. Possible qu'elle n'en avait pas connaissance au préalable ou alors qu'elle n'est pas pris le soin de lire. Maintenant tout le monde "post" tout et n'importe quoi, meme les élus, c'est pour dire.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Lol. Et ils sont nombreux ces tocards rdr dans notre AN.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
@zozo_con va t'apprendre à mieux t'exprimer, je lui en parlais déjà de ses sœurs y'a pas 3 jours.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Députée !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Pathétique
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le "NOUCHI" fait régresser la langue française dans notre pays. Dans les bureaux et écoles, les Ivoiriens ne font que parler le "Nouchi". Elle n'est pas la seule.... Ils sont nombreux si nous voulons les compter ces dernières décennies, Certains sont élus juste pour lever leur doigts pendant au nom de leur parti(surtout le pouvoir)
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Incroyable...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Voilà ce qui se passe depuis que le fils de pute mokochi aux narines caverneuses a rempli les institutions du pays par des analphabètes! Une autre biekesse. Bandécon!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
C'est pas maintenant que l'Assemblée Nationale a des députés de ce genre, depuis le début de notre "indépendance", beaucoup d'élus locaux ont un niveau très faible de compréhension nécessaire de nos textes de loi.Ici on indexe une personnalité élue de la majorité tout simplement pour faire le buzz.Sinon on connaît de nombreux élus qui, à la vérité, ne méritent pas d'être présents dans dans cette prestigieuse institution nationale et de toutes les tendances politiques.Malheurement le peuple a les représentants qu'il mérite, c'est la démocratie dit-on.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter