Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Initiative « Deep blue » lancée contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée
 

Nigeria : Initiative « Deep blue » lancée contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée

 
 
 
 2370 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 juin 2021 - 14:26


Un composant du dispositif Deep blue (ph)


Le Nigeria a mis pied une infrastructure dénoncée « Deep blue » pour lutter la menace de piraterie et du vol en mer non seulement dans les eaux territoriales du Nigéria mais aussi dans le golfe de Guinée.


Le projet, Deep blue, d'infrastructure intégrée de sécurité nationale et de protection des voies navigables a été lancé le 10 juin dernier au port d'Apapa à Lagos par le Président Muhammadu Buhari. Il est initié par le ministère fédéral des Transports et le ministère fédéral de la Défense est mis en œuvre par l'Agence Nigériane de l’Administration et de la Sécurité Maritimes (NIMASA).


En inaugurant l’infrastructure de sécurité maritime, le Président Buhari a déclaré que le projet « renforcera la capacité de sensibilisation dans le domaine maritime et améliorera les mesures d'application de la loi, en particulier dans la poursuite des suspects en vertu de la loi contre la piraterie et d'autres infractions maritimes que j'ai promulguée en juin 2019 ». Le lancement permettra au Nigeria de consolider son rôle de force principale dans la lutte contre la piraterie offshore dans toute la région.


Dispositifs du Deep blue


Le directeur général de la NIMASA, Dr Bashir Jamoh, a expliqué que le projet Deep blue comprenait deux navires de mission spéciale, trois hélicoptères de mission spéciale, quatre tambours à air sans pilote, 17 bateaux intercepteurs rapides, 16 véhicules blindés, plus de 600 membres du personnel spécialisés formés pour l'unité de sécurité maritime.


 

Selon le ministre nigérian des Transports, Rotimi Amaechi, la portée du projet Deep Blue couvre la zone économique exclusive du Nigeria, qui se situe entre 0 et 200 milles marins au large des côtes.


Le Président Buhari s’est réjoui de ce que le projet Deep Blue soit devenu une référence en matière de sécurité maritime pour l'Afrique de l'Ouest et le Centre. Le projet s'attaquera à la sécurité maritime sur terre, sur mer et dans les airs.


Le Secrétaire général de l'Organisation Maritime Internationale (OMI), Kitack Lim, a félicité le Nigeria pour son initiative et déclaré que le pays a apporté d'importantes contributions à la lutte contre la piraterie et les vols à main armée dans le golfe de Guinée.


Pays du golfe de Guinée


Les pays du golfe de Guinée devant bénéficier de la lutte contre la piraterie maritime qu’initie le Nigeria sont le Libéria, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun, la Guinée Equatoriale, le Gabon, São Tomé et Príncipe, le Congo, la RD Congo et l'Angola.


 

Le champ d’action du projet Deep Blue couvrira le Nigeria et l'ensemble du golfe de Guinée, ce qui augmentera les avantages mutuels du Nigeria et les autres pays maritimes.


Avant la mise sur pied de Deep blue, la piraterie maritime coutait énormément au Nigeria et le golfe de Guinée, car le Nigeria perdait à lui seul jusqu'à 600 millions de dollars de recettes d'exportation en raison des menaces pesant sur son secteur de la pêche. Les actes de piraterie, d'enlèvement et de vol à main armée dans les eaux territoriales nigérianes avaient terni l'image du Nigeria.


Le contrat pour le projet Deep Blue a été signé le 27 juillet 2015 entre le ministère fédéral des Transports et Home Land Security International Agency. La mise en œuvre du projet a débuté en 2018.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Initiative « Deep blue » lancée contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement