Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Une entreprise espagnole retenue pour la construction  à Aboisso de  l'une des plus grandes centrales des biomasses d'Afrique
 

Côte d'Ivoire : Une entreprise espagnole retenue pour la construction à Aboisso de l'une des plus grandes centrales des biomasses d'Afrique

 
 
 
 19751 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 juin 2021 - 16:51

Le plan de la centrale biomasse d’Aboisso (Ph)


L'entreprise espagnole TSK a été retenue par Biovea Energie pour la construction l’une des plus grandes centrales des biomasses d’Afrique dans la ville d’Aboisso, région du Sanwi (Sud-Est).


L’information a été confirmée le mardi 29 juin 2021 par l’Ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire, SEM. Ricardo Lopez-Aranda.


 Le projet, dont l’investissement est de 156 Millions d’euros soit plus de 101 milliards de FCFA, commencera en septembre prochain.


Destinée à devenir la plus grande centrale de biomasse d’Afrique de l’Ouest, elle sera alimentée de résidus issus des exploitations agricoles de palmier et fournira tout au long de l’année l’électricité équivalente à la consommation de 1,7 million de personnes.


 Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan d’action national des énergies renouvelables de Côte d’Ivoire 2014-2030, visant à obtenir un mix énergétique à 42 % d’énergies renouvelables pour 2030. Il s’agit également d’un projet qui renforce le secteur agro-industriel en Côte d’Ivoire, tout en contribuant à atteindre les objectifs que le pays s’est fixé lors de la COP21. En effet, tout au long de la durée du contrat de concession, l’émission de l’équivalent de 4,5 millions de tonnes carbone sera évitée, indique le groupe TSK.


 

De plus, le combustible biomasse sera tiré de déchets végétaux de palmiers cultivés localement. Ainsi, par la promotion de bonnes pratiques agricoles et l’augmentation du rendement des cultures, la centrale contribuera à lutter contre la déforestation et l’agriculture extensive. 


Le projet de Biovea pourra être reproduit aisément et constitue un exemple d’économie circulaire à impact positif non seulement sur le secteur agricole, mais également sur les conditions de vie des populations rurales, puisque près de 12 000 agriculteurs verront leurs revenus augmenter de 20% par an. Ceux-ci se bénéficieront également de l’engrais naturel produit par la centrale à partir des cendres de combustion.


Au moins 500 emplois seront créés durant la construction de la centrale, et lors de son exploitation quelques 1 000 postes de travail équivalents à temps complet, entraînant d’importantes retombées économiques par la création indirecte d’emplois stables, soutient-on.


Après plus de six (06) ans de gestation, le projet de la centrale biomasse Biovea va pourvoir être mis en œuvre avec la signature hier entre EDF, Meridiam et Biokala (filiale du groupe SIFCA), à travers leur société de projet commune Biovea Energie, et le gouvernement de Côte d’Ivoire d'un contrat de concession pour la conception, le financement, la construction et l’exploitation pendant 25 ans d’une centrale biomasse de 46 MW.


Prévus pour démarrer à la mi-2020 pour une durée de trois ans environ, les travaux démarreront finalement en septembre 2021.


 

Le financement sera assuré par les membres du consortium et par des partenaires financiers dont l’Agence française de développement via sa filiale Proparco et Emerging Africa Infrastructure Fund.


EDF, Meridiam et SIFCA détiennent respectivement 40 %, 36 % et 24 % de Biovea Energie. L’engagement de TSK avec le développement local se traduit en plus de 25% des travaux confiés à des entreprises ivoiriennes.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Une entreprise espagnole retenue pour la construction à Aboisso de l'une des plus grandes centrales des biomasses d'Afrique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement