Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Pétition contre Buhari et certains officiers à la CPI
 

Nigeria : Pétition contre Buhari et certains officiers à la CPI

 
 
 
 1775 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 14 juillet 2021 - 17:42


Sunday Igboho, l’un des pétitionnaires en clandestinité (ph)


Des membres de la communauté Yoruba au Nigeria parmi lesquels le professeur émérite Banji Akintoye, l'activiste Sunday Igboho et 49 autres groupes d'autodétermination ont déposé une pétition contre le Président Muhammadu Buhari à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour génocide et crimes contre l'humanité.


Outre le Président Buhari, certains officiels nigérians sont accusés à savoir le ministre fédéral de la Justice et procureur général, Abubakar Malami, l'ancien chef d'Etat-major de l'armée, le Général Tukur Buratai et les anciens Inspecteurs généraux de la police, Ibrahim Idris et Muhammed Adamu.


Le secrétaire à la Communication d’Akintoye, Maxwell Adeleye, a déclaré dans un communiqué que la CPI a informé le groupe avoir reçu la pétition.


Motifs de la pétition


 

Les groupes d'autodétermination Yoruba dans la requête déposée à la CPI en leur nom par un avocat international, Aderemilekun Omojola, accusent les dirigeants nigérians de génocide et de crimes contre l'humanité contre le peuple Yoruba d'Ekiti, Oyo, Osun, Ondo, Ogun, Okunland respectivement dans les États de Kogi et de Kwara.


La pétition a été signée par le professeur Banji Akintoye, l'activiste yoruba Sunday Igboho et 49 groupes d'autodétermination yoruba. La pétition est une requête de 27 pages.


Note de réception


Une note adressée à l'avocat des requérants par le chef de l'Unité d'information et de preuve du Bureau du Procureur de la CPI, M. Mark P. Dilon, fait lire que « Cette communication a été dûment inscrite au registre des communications du Bureau ».


Et la note de poursuivre que « Nous examinerons cette communication, le cas échéant, conformément aux dispositions du Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Dès qu'une décision sera prise d'ouvrir officiellement une enquête sur cette pétition, nous vous informerons par écrit et vous fournirons les raisons de cette décision ».


 

Sunday Igboho en clandestinité 


En dehors de cette pétition, soulignons que les services de sécurité du Nigeria sont à la recherche de l’activiste et agitateur Yoruba Sunday Adeyemo, connu sous le nom de Sunday Igboho.


Le 1er juillet dernier, le Département des services de renseignement a mené un assaut coordonné contre la résidence d'Igboho à Ibadan, la capitale d'Oyo. Selon les services de sécurité, des armes ont été trouvées et elles comprennent des fusils d'assaut, des balles et des machettes. Lors de l’assaut, deux proches d'Igboho ont été tués pendant qu’une douzaine a été arrêtée.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria : Pétition contre Buhari et certains officiers à la CPI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Du n'importe quoi !... Pourquoi le PR- Buhari serait contre le peuple Yoruba ???.... Le Nigeria a, en son sein des puissants groupes mafieux, bandits, criminels... qui profitent de la guerre interminable contre Boko Haram, pour faire du n'importe quoi.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement