Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Tabaski 2021, tentative d'agression à l'arme blanche du président Goita
 

Mali : Tabaski 2021, tentative d'agression à l'arme blanche du président Goita

 
 
 
 5908 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 20 juillet 2021 - 11:05

Assimi Goita



Le président de la transition malienne Assimi Goïta vient d'échapper ce mardi jour de Tabaski à une attaque au couteau, apprend-on de la présidence du Mali.


"Tentative d'agression à l'arme blanche contre le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goita à la grande mosquée de Bamako. L'agresseur à été aussitôt maîtrisé par la sécurité rapprochée. Les investigations sont en cours.", annonce par twitter la présidence du Mali.


 

Deux personnes ont tenté ce mardi matin de poignarder le président de la transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, durant le rite musulman de l'Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande mosquée de Bamako.


"C'est après la prière et le sermon de l'imam, ou au moment où l'imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c'est) une autre personne qui a été blessée", a annoncé à la presse Latus Tourè, régisseur de la grande mosquée.


Pour rappel, la Cour constitutionnelle malienne avait déclaré le vendredi 28 mai, le colonel Assimi Goïta chef de l’Etat et président de la transition censée ramener les civils au pouvoir.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Mali : Tabaski 2021, tentative d'agression à l'arme blanche du président Goita
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
On voulait l'éliminer comme le défunt Président de l’Haïti. Heureusement qu'il est en vie.... @SRIKAH avait dit que la vie de Goïta sera en danger jusqu’à á la fin de son mandat...... On ne dit pas NIET á ses puissants Dieux de la terre.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Ce sont des mercenaires noirs venus d’un pays voisin. Attendez seulement que l’effet de la drogue finisse d’agir sur la mémoire de l’agresseur, il parlera. En attendant veillez à ce qu’il ne soit pas tuer à l’hôpital.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement