Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Organisation du 27éme Congrès de l'UPU, le renouvellement des instances dirigeantes annoncé, Patrick Achi salue le retrait de l'Éthiopie et de la Tunisie au profit de son pays
 

Côte d'Ivoire : Organisation du 27éme Congrès de l'UPU, le renouvellement des instances dirigeantes annoncé, Patrick Achi salue le retrait de l'Éthiopie et de la Tunisie au profit de son pays

 
 
 
 2708 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 août 2021 - 15:07

Patrick Achi ce lundi à Abidjan (ph)


L'ouverture du 27ème Congrès de l'Union postale universelle (UPU) a eu lieu aujourd'hui à Abidjan, capitale économique ivoirienne en présence des Premier ministres ivoirien et malien, respectivement Patrick Achi et Chegal Maiga.


Au nom du Président de la République, Alassane Ouattara, le Premier ministre ivoirien a salué la tenue de ce Congrès en terre africaine après la rencontre de l'Égypte en 1934.


Cet instant est historique car le continent africain attend ce moment depuis 1934 et plus particulièrement sa tenue à Abidjan en Côte d'Ivoire depuis 2004. C'était en effet au Congrès de Bejin que la Côte d'Ivoire a été élue pour la première fois pour abriter ce Congrès. Malheureusement la situation socio-politique d'alors en a empêché la survenue. Puis ce fut le tour du Kenya qui aurait du abriter ce Congrès en 2008. Et là encore, la situation intérieure que vivait le pays, ne l'a pas permis. On avait fini par croire que le Congrès fuyait l'Afrique. Aujourd'hui le Congrès se tient à Abidjan, quel honneur, quelle fierté pour tout un continent, tout un pays », a déclaré Jérôme-Patrick Achi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a soutenu que le Congrès mondial de l'UPU est un événement dont chacun mesure l'ampleur, l'importance stratégique pour au moins trois raisons.


«La première raison, est définie par la nature même des enjeux de ce Congrès. En effet, la poste constitue une industrie de service, absolument essentiel aux hommes pour la transmission et l'échange d'informations comme de bien. Cette industrie fut jugée à ce point stratégique qu’elle fut souvent un service public national. Aujourd'hui parfois privé et dont le devenir ne laisse jamais indifférent, ni un citoyen, ni un décideur public. Sa valeur même fut démontrée lors du choc mondial provoqué par la pandémie. Au sens où alors que des mesures de confinement furent imposées partout dans le monde, les opérateurs postaux furent parmi les rares acteurs économiques à qui fut demander de maintenir leur activité dans la plupart des pays. Aujourd'hui cette industrie doit se réinventer pour trouver de nouveaux les relais de croissance et nous devons lui, bâtir un avenir durable. La deuxième raison est que notre Congrès incarne symboliquement la phase victorieuse du combat planétaire que nous menons collectivement face à la pandémie. L'année dernière son irruption brutale et ses conséquences dramatiques sur tous les continents avait imposé le report bien légitime de notre assemblée. Cette année même si la combat demeure d'actualité, l'espoir d'une fin de ce drame et d'un avenir radieux sont maintenant permis. Enfin notre Congrès est stratégique parce que l'organisation sur notre continent de l'Assemblée mondiale de l'UPU pour la deuxième fois seulement de son histoire après l'Égypte en 1934 incarne une preuve de plus de la montée en puissance de l'Afrique dans la mondialisation et dans les pôles qui demain verront leur importance démographique économique mais aussi culturel », a-t-il expliqué.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Premier ministre a indiqué que l'organisation de l'UPU en Côte d'Ivoire témoigne aussi de la confiance à nouveau placée au pays, qui est parmi l'ensemble de ses partenaires continentaux et mondiaux.


 

«C’est une reconnaissance qui valorise le chemin de renaissance et reconstruction accompli avec humilité et abnégation depuis une décennie ainsi que l'environnement de stabilité et de paix durable retrouvée grâce à la vision et au leadership de son excellence, Alassane Ouattara », a ajouté, Patrick Achi.


Le Premier ministre à remercié, tous les pays membres de l'UPU en particulier, l'Ethiopie et la Tunisie qui ont bien voulu retirer leurs candidatures soutenir fraternellement celle de la Côte d'Ivoire pour que ce sommet puisse se tenir sur le continent africain.


Au cours de ce 27ème Congrès les délégations feront, le bilan de la mise en œuvre de la stratégie 2017-2020 de l'UPU et définiront ensemble à travers un document que les experts sont convenus d'appeler la stratégie postale d'Abidjan sur la période 2021-2024 pour le développement des services postaux sur tous les continents.


De façon évidente, comme l'a précisé, le chef du Gouvernement ivoirien, cette stratégie nouvelle devra prendre en compte les évolutions récentes et les leçons tirées de la gestion de la COVID-19, pandémie qui a fortement impactée l'environnement économique et industriel de la poste et exige partout, un ajustement des services et de leur équilibre financier.


L’une des principales thématiques du Congrès est « Le développement du numérique et la signalisation des services postaux ».


Patrick Achi s'est réjoui parce que, le développement du secteur postal ne saurait en effet se concevoir à l'air du numérique sans innovation, sans une digitalisation des services apportés aux clients de l’industrie postale, qu'il soit citoyen, administration, ou entreprise.


Selon lui, cette digitalisation sera aussi le moyen de réduire la fracture postale entre les pays et de garantir la pérennité de l’usage postal à l'intérieur de chaque État par les générations nouvelles de particulier d'entrepreneurs pour lesquels le digital est un mode de vie évident et permanent.


 

Cette cérémonie d'ouverture a été marquée par les allocutions du ministre Roger Adom Félix, du Président du Congrès, de Souleymane Diakité Koty, Directeur général du Bureau international de l'UPU, Bishar Abdirahman Hussein.


Ce sont finalement plus de 600 délégués sur les 750 annoncés qui ont effectué le déplacement de la capitale économique ivoirienne et 1000 sont restés connectés chez eux.


Le ministre ivoirien de l'Economie numérique et des télécommunications et de l'innovation a rappelé que depuis les indépendances son pays a adhéré à l'UPU et a mentionné que les travaux de ce 27ème Congrès va définir les orientations du cadre postal mondial des quatre prochaines années.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Président du Congrès, l'ivoirien et l'ancien ministre de la Communication, Diakité Koty Souleymane a ajouté qu'au terme de 21 jours de travaux, les congressistes vont renouveler l’équipe dirigeante des instances de l'UPU.


Il a indiqué que le rôle que lui a assigné les autorités ivoiriennes est de veiller au bon déroulement de tous les travaux. En tant qu'arbitre, le Président Diakité a exhorté les participants à privilégier le consensus, promettant en retour privilégier la carte de la neutralité.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Organisation du 27éme Congrès de l'UPU, le renouvellement des instances dirigeantes annoncé, Patrick Achi salue le retrait de l'Éthiopie et de la Tunisie au profit de son pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter