Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Manifestation et pétition à Elubo pour la réouverture de la frontière Ghana-Côte d'Ivoire
 

Ghana : Manifestation et pétition à Elubo pour la réouverture de la frontière Ghana-Côte d'Ivoire

 
 
 
 5051 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 02 septembre 2021 - 17:12


Des manifestants (ph)


Des centaines d’habitants à Elubo, une ville frontalière de la région ouest située à la frontière du Ghana d’avec la Cote d’Ivoire ont manifesté ce jeudi dans les rues pour protester contre la fermeture continue de la frontière terrestre et exigé sa réouverture. Elubo est une ville voisine de celle de Noé en Côte d’Ivoire.


La manifestation qui est dénommée « Ouvrez maintenant notre frontière » s’est déroulée dans le calme sous l’œil vigilant des agents de sécurités qui ont encadré les processions. 


Vêtus de tenues rouges et noires, les manifestants chantaient et scandaient des pancartes sur lesquelles on peut lire entre autres « Nous ne pouvons pas payer les frais de scolarité de nos enfants », « Nous sommes en train de mourir » ou « Fermez l'aéroport international de Kotoka maintenant, c'est de là que vient le Covid-19 ».

Les manifestants sont d’avis à reconnaitre qu’ils endurent des difficultés et que leurs commerces et initiatives sont paralysés dans le district de Jomoro en raison de la fermeture de la frontière.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

La pétition


Après avoir sillonné les rues de la ville, les manifestants avec à leur tête les organisateurs ont remis fin une pétition à Ernest Kwofie, le maire par intérim de la municipalité de Jomoro. Ce dernier après avoir reçu la pétition, a déclaré que leurs griefs seront transmis au cabinet du Président.


Dans leur pétition, les manifestants ont demandé au gouvernement ghanéen d’instituer un système de tests aux frontières terrestres du pays avec le Togo, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso comme c’est le cas à l'aéroport international de Kotokaà Accra pour permettre la libre circulation des personnes.


Ajoutons que le député de la circonscription de Jomoro, Dorcas Affo-Toffey s'est jointe aux manifestants à Elubo pour exiger la réouverture immédiate de la frontière terrestre. Tirant des conséquences de la fermeture continue de la frontière ghanéenne, Mme Afo-Toffey Elle a fait observer que la fermeture de la frontière fait plus de victimes que la Covid-19 et a par conséquent prié le gouvernement d’agir favorablement au plus vite pour soulager les populations.


 

La manifestation qui a eu lieu à Elubo pour réclamer la réouverture de la frontière est le deuxième du genre au Ghana en l'espace d'une semaine après celle intervenue le 27 aout dernier à Aflao dans la région de la Volta, frontalière avec le Togo. Les frontières terrestres du Ghana sont fermées depuis plus d'un an en raison des craintes de la propagation de la pandémie du coronavirus.


Soulignons que les frontières terrestres d’Elubo et d’Aflao, sont deux points majeurs d’entrée et de sortie qui relient l’un le Ghana à la Côte d’Ivoire et l’autre au Togo et par-delà les autres pays de la sous-région.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Manifestation et pétition à Elubo pour la réouverture de la frontière Ghana-Côte d'Ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement