Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bingerville, lotissement Bregbo Résidentiel, les Atchan Kouai craignent d'être expropriés de leurs terres et appellent le Chef de l'Etat au secours
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, lotissement Bregbo Résidentiel, les Atchan Kouai craignent d'être expropriés de leurs terres et appellent le Chef de l'Etat au secours

 
 
 
 3456 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 septembre 2021 - 10:35

le chef et ses notables devant la presse (Ph KOACI)


Autant les populations du village de Songon- Agban clament d'être victimes d'expropriation de leurs terres par des allochtones Attié originaire d'Adzopé, sur une parcelle de 500 hectares sur le lotissement dénommé "Songon-Agban-Bité", leurs frères Atchan Kouai du village de Bregbo (ndlr: localité appartenant à la circonscription de Bingerville ), eux aussi dénoncent un cas d'injustice sur le lotissement érigé par la chefferie d'alors et dénommé "Brebo résidentiel ".


Cette situation qui oppose le village de Bregbo, propriétaires terriens et leurs hôtes de Koffikro, et qui perdure depuis plusieurs années, les descendants du prophète Atchro Albert, en dépit des nombreuses interpellations sans succès des autorités ivoiriennes, n'entendent pas démordre sur l'affaire à moins d'être rétablis dans leurs droits.


Au cours d'une rencontre avec la presse tenue hier dans ledit village, la chefferie a étalé, à nouveau à la face de la nation et du monde, la situation.


"Bregbo est un village de paix et ce n'est pas parce que nous discutons que nous sommes faibles. Cela fait six ans que cette situation dure. On a plusieurs fois interpellé les autorités sur la situation, mais rien ne change. Nous sommes spoliés de nos terres par des gens à qui nous avons donné de la nourriture et qui veulent spolier nos terres. Et ça, nous ne saurions pas l'accepter.", a martelé Félix Atchro, chef du Village de Bregbo.


 

Pour la chefferie, la situation qui prévaut en ce moment entre leur village et leurs hôtes d'hier n'a pas sa raison d'être, puisque, selon eux, Koffikro n'est rien d'autre que le territoire de Bregbo. Toutefois, précise la chefferie, c'est du fait d'un ancien ministre que la pomme de discorde s'est emparée des deux parties.


"Koffikro et Bregbo sont deux mêmes enfants d'un même père. C'est vrai qu'on les a installées, mais ils sont devenus village en 2006. Alors que la Côte d'Ivoire n'est pas née hier et si une localité a été faite village en 2006, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas.", a ajouté, le chef Atcho.


Les voies de recours pacifiques, même s'ils estiment en avoir autant exploité, préfèrent y recourir pour donner chance à la négociation et préserver la paix. Car estimant "qu'un bon arrangement vaut mieux qu'un bon procès. Il faille que Koffikro et Bregbo s'assayent et trouvent une solution pacifique." , a lancé à l'endroit des populations de Koffikro, le chef.


Non sans inviter ses frères Atchan de tous les 63 villages du district d'Abidjan à l'unité d'action pour éviter ces injustices dont sont déjà victimes bien de villageAtchan.


Aussi, les populations de Bregbo qui s'indignent du statu quo quand à l'affaire du lotissement " Bregbo résidentiel", ont-ils à nouveau appelé à l'implication personnelle du chef de l'État sur l'affaire afin que justice leur soit rendue.

S'agissant des incidents survenus il y a quelques jours sur son territoire et qui ont donné cours à des actes de vandalisme sur des bâtisses, le village, a dans la foulée, laissé entrevoir n'être aucunement mêlée à cela encore moins ses populations. Avant d'assurer que " Bregbo est un village de paix et non un village de vandalisme."


 

Faut-il l'indiquer, sur le lotissement dénommé " Bregbo Résidentiel " qui couvre plus de 380 hectares, les Atchan Kouai ont obtenu après une décision de justice, la cessation de toute activité sur ledit site. Quoique des individus sans loi ni foi tentent d'enfreindre ladite mesure, les descendants du prophète Atcho Albert, eux déconseillent à tout individu d'éventuelles propositions d'achat de parcelles sur ce lotissement.


Jean Chresus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, lotissement Bregbo Résidentiel, les Atchan Kouai craignent d'être expropriés de leurs terres et appellent le Chef de l'Etat au secours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement