Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  APE, l'UE dote le deuxième secteur de concentration du Programme d'appui à la compétitivité et à l'intégration régionale d'une enveloppe de 575 millions d'euros
 

Côte d'Ivoire : APE, l'UE dote le deuxième secteur de concentration du Programme d'appui à la compétitivité et à l'intégration régionale d'une enveloppe de 575 millions d'euros

 
 
 
 1974 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 septembre 2021 - 08:29


Le Programme indicatif régional du 11ème FED duquel découlent le Programme d'appui à la compétitivité et à l'intégration régionale en Côte d'Ivoire (PACIR2) et le Programme d'appui à la mise en oeuvre de l'Accord de partenariat économique (PAPE), fait du développement du secteur privé et du renforcement de l'intégration régionale, notamment un moyen de l'APEi, un de ses objectifs prioritaires.


Il s'agit du deuxième secteur de concentration doté d'une enveloppe totale de 575 millions d'euros. La composante du PARCIR2 pour la Côte d'Ivoire vise à contribuer à l'amélioration de la compétitivité du secteur privé, des capacités de production, de transformation et d'exportation, de contribuer à l'insertion du pays dans le commerce régional mondial.


Ce programme s'intègre dans un programme régional plus vaste qui compte avec un budget total de 116 millions d'euros et dont les actions sont menées auprès de tous les pays membres de la CEDEAO et de la Mauritanie.


Il contribue essentiellement à promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous, à bâtir une infrastructure résilience, a encouragé l'innovation et à promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous dans le cadre de la mise en œuvre de l'APE.


 

Alcide Djédjé, ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères de l'intégration africaine et de la Diaspora, chargé de l'intégration africaine a lancé hier le PARCIR2 en présence Jobst Von Kirchmann, ambassadeur de l’Union européenne.


Jobst Von Kirchmann a déclaré que ce partenariat doit montrer aux autres pays qui n'ont pas encore fait le pas de le faire en rejoignant, l'Union européenne.


Il a affirmé que le climat est très favorable pour les investissements en Côte d'Ivoire et a assuré que l'UE va amener les entreprises européennes à investir dans le pays.


Le ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères de l'intégration africaine et de la Diaspora, chargé de l'intégration africaine a appelé à un toilettage du partenariat afin que les produits africains soient acceptables et a suggéré un appui aux ONG et au secteur privé.


La Côte d'Ivoire est le seul pays de la CEDEAO qui a signé l'APE. En octobre des négociations s'ouvriront entre l'Afrique et l'Union européenne. Le souhait du ministre Alcide Djédjé est que la Côte d'Ivoire réussisse à entraîner les autres pays pour parvenir à une coopération entre la CEDEAO et l'Union européenne, car selon lui, Abidjan “ne peut pas aller seul dans ce partenariat”.


 

En conclusion, le ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères de l'intégration africaine et de la Diaspora, chargé de l'intégration africaine a indiqué que la Côte d'Ivoire a un lien fort avec l'UE, premier investisseur dans le pays.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : APE, l'UE dote le deuxième secteur de concentration du Programme d'appui à la compétitivité et à l'intégration régionale d'une enveloppe de 575 millions d'euros
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter