Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Lutte contre le travail des enfants dans la cacao-culture, l'engagement de la Première dame pour l'éradication de ce phénomène salué
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre le travail des enfants dans la cacao-culture, l'engagement de la Première dame pour l'éradication de ce phénomène salué

 
 
 
 1187 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 septembre 2021 - 11:08

Frédéric Lapeyre


Le Bureau international du Travail (BIT) en collaboration avec le ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale organise dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Action National de lutte contre la traite l’exploitation et les pires formes de travail des enfants en Côte d’Ivoire (PAN 2019-2021), du 15 au 17 septembre 2021 à Grand-Bassam, un atelier de préparation des interventions de l’Inspection du Travail dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique d’intervention de l’inspection pour la conformité de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture dans la Nawa.


L’objectif général de cet atelier est de préparer l’opérationnalisation du plan d’intervention stratégique de l’inspection du Travail pour la conformité. Cet atelier se fera en mutualisant les informations, les ressources et les méthodologies disponibles auprès de chaque partenaire de l’Inspection du Travail.


De manière spécifique il s’agira de déterminer quels sont les producteurs de cacao à visiter, les zones à contrôler dans les deux départements ciblés sur la base des données disponibles au Conseil du Café Cacao, déterminer quel rôle jouera chacune des parties prenantes dans le contrôle.


Il s'agira également de déterminer les aspects logistiques qui devront être traités et les entraides/appuis attendus des différents partenaires, constituer les équipes de contrôle, déterminer et élaborer les outils de contrôle nécessaires, déterminer le type de matériel et leur contenu à utiliser pour les interventions de sensibilisation, fixer les dates des interventions de sorte à finaliser la mise en œuvre du plan d’ici au 15 novembre 2021.


Plusieurs résultats sont attendus au terme de cet atelier. Frédéric Lapeyre, Directeur de pays de l'OIT pour la Côte d'Ivoire a indiqué que les producteurs et les zones à visiter seront identifiés, le rôle de chaque partie prenante sera identifié, les aspects logistiques et les ressources à mutualiser auprès des partenaires seront clarifiés, les équipes de contrôle seront constituées, les outils de contrôle sont élaborés et adoptés, le matériel à utiliser pour les interventions de sensibilisation sera identifié.


 

Prennent part à l’atelier qui a ouvert ces portes aujourd'hui, des Inspecteurs du Travail et Médecins Inspecteurs du Travail ainsi que des experts de ministères techniques, d’institutions étatiques, de l’Unicef et des ONG.


Cette activité bénéficie des financements du gouvernement des Pays-Bas à travers le projet Accélérer l’action pour l’élimination du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en Afrique (ACCEL Africa), et de l’Union Européenne grâce au projet Trade for Decent Work (T4DW). L’UNICEF à travers le projet « Work : No Child’s Business (WNCB) financé par le gouvernement des Pays-Bas appuie également cet atelier.


La représente de l'UNICEF a reconnu que malgré, les actions de conseil et de répression, le travail des enfants continue d'être une source de préoccupation dans différents secteurs d'activités.


Selon elle, l'UNICEF et le BIT ne manqueront aucun effort pour accompagner cette démarche de renforcement des capacités.


«Ceci est une première expérience que nous espérons sera étendue à d'autres secteurs tels que les exploitations minière artisanale et de petite échelle et le secteur du travail domestique des enfants », a conclu la représentante de l'UNICEF.


 

Au nom du ministre de l'Emploi et de la protection sociale, Bintou Coulibaly, Directrice générale du travail, a salué l'engagement de la première dame de Côte d'Ivoire dans la lutte contre le travail des enfants.


Elle a néanmoins souligné qu’en Côte d'Ivoire, les données de l'enquête par grappes à indicateurs multiples de 2016 (MICS) indiquent qu'environ 2,3 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans sont impliqués dans le travail des enfants.


Madame Coulibaly est convaincue que les résultats de l'expérimentation devraient permettre à terme, l'élaboration d'un plan stratégique d'intervention à l'échelle nationale.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre le travail des enfants dans la cacao-culture, l'engagement de la Première dame pour l'éradication de ce phénomène salué
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement