Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Fer à béton de mauvaise qualité, Issiaka Diaby intensifie la lutte contre la prolifération et déplore la lenteur des enquêtes au niveau de la police économique
 

Côte d'Ivoire : Fer à béton de mauvaise qualité, Issiaka Diaby intensifie la lutte contre la prolifération et déplore la lenteur des enquêtes au niveau de la police économique

 
 
 
 5768 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 19 septembre 2021 - 16:23

Issiaka Diaby


Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI) a sillonné le samedi 18 septembre 2021, les communes de Port-Bouët et de Grand-Bassam pour sensibiliser des revendeurs de fer à béton. Il leur a expliqué les dangers que représentent ''les fers noirs'‘ et les fers qui ne respectent pas les normes établies.


« Je les informe que nous avons constaté l'existence et la prolifération de fer à béton à diamètre non conforme. Je leur ai demandé s’ils ont fait le constat que fers noirs circulent » a déclaré, le Président du CVCI.


Il leur a demandé d'arrêter la commercialisation de ces fers, s'ils notent leur présence, et retourner aux grossistes ou aux fabricants le stock de mauvaise qualité qu'ils ont en possession.


« Début octobre 2021, nous déposons une plainte contre x pour distribution et commercialisation de fer à béton de mauvaise qualité, afin que les contrevenants répondent devant la justice de leurs actes », a-t-il rappelé.


 

Issiaka Diaby se félicite de l'engagement du Gouvernement à travers les actes posés sur le terrain par le ministre de l'Industrie et du commerce pour lutter effectivement contre la prolifération de ce type de fers à béton en Côte d'Ivoire.


Il souhaite néanmoins qu'il y ait une synergie d'action avec le CVCI pour que la lutte soit efficace afin d'éradiquer totalement ce phénomène en Côte d'Ivoire.


«Nous avons eu des séances de travail avec le ministère de la Construction, le ministère du Commerce et de l'industrie, ils ont promis mettre tout en œuvre pour protéger les Ivoiriens. Et faire en sorte que les Ivoiriens cessent d'être victimes d'escroquerie de masse. Les autorités nous ont garantie l'éradication de ce type de fers à béton en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, à cette étape, nous voulons les sentir à nos côtés. Malheureusement, des revendeurs, des fabricants de fer à béton et même des populations portent des accusations contre le gouvernement. Ils estiment que c'est le gouvernement qui a favorisé, l'existence de cette situation. Par la délivrance tous azimuts d’autorisations d'exploitations à des opérateurs supposés et par le déficit de contrôle. Pour nous donc le gouvernement est sur le banc des accusés, il doit se défendre'', a souligné, le Président du CVCI.


 

Issiaka Diaby a annoncé qu'il a également saisi le Procureur de la République le 8 juin 2021, pour dénoncer cette question de ''prolifération sur le marché ivoirien du fer à béton de mauvaise qualité''.


« J'ai porté l'information à la connaissance des services de la police économique. Je déplore la lenteur des enquêtes au niveau de la police économique », a-t-il déploré.


M Diaby a mentionné que les rencontres de sensibilisation des acteurs du fer à béton a débuté depuis une dizaine de jours à Yopougon. Après avoir sillonné toutes les communes du district d'Abidjan, il a mis fin à son périple hier à Port-Bouët et Grand-Bassam.

 

Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fer à béton de mauvaise qualité, Issiaka Diaby intensifie la lutte contre la prolifération et déplore la lenteur des enquêtes au niveau de la police économique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Ce guignol vit toujours ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Cet inconscient de Issiaka diaby là parle encore ! Gbagbo est en côte d'ivoire depuis là et on ne l'entend pas/plus.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement