Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Attaque de Inata, nouveau bilan de 53 morts, des chefs militaires demis de leurs fonctions
 

Burkina Faso : Attaque de Inata, nouveau bilan de 53 morts, des chefs militaires demis de leurs fonctions

 
 
 
 3750 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 novembre 2021 - 16:34



Le nouveau bilan de l'attaque perpétrée dimanche contre le détachement de gendarmerie de Inata, dans la province du Soum, fait état de 53 morts dont 49 gendarmes et 4 civils, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Ousséni Tamboura.


"À la date d'hier (mardi) à 22 h, nous pouvons noter le bilan comme suit : 49 décès du côté des gendarmes et quatre civils. Nous avons fort heureusement retrouvé 46 éléments, des gendarmes", a déclaré le ministre de la communication et des relations avec le parlement Ousséni Tamboura, à l'issue du conseil des ministres. 


Il a expliqué l'annonce du bilan progressif en raison des procédures d'identification des victimes, selon les usages de l'armée. 


 

"Cela exige des constatations physiques par nos forces de défense et de sécurité avant de donner un bilan. Il ne s’agit pas de recouper des informations par ci par là", a-t-il expliqué. 


Par ailleurs, a poursuivi M. Tamboura, face au drame, le conseil des ministres a pris des sanctions sur la base d'un rapport circonstancié présenté par le ministre de la Défense et celui de la sécurité. 


"Il s’agit du relèvement du commandant des groupements de forces du secteur nord et du relèvement de ses fonctions du commandant de la première région de gendarmerie", a-t-il précisé. 


Par ailleurs, selon un communiqué de la gendarmerie, le chef secrétaire de la compagnie de gendarmerie du Kadiogo, l'adjudant Traoré Aboubacar a mis fin à ses jours, en se tirant une balle avec son arme de services dans les locaux de la compagnie.


Une enquête a été ouverte, selon le communiqué de presse.


 

Si les raisons de son suicide ne sont pas encore connues, cela est vraisemblablement lié à la fuite sur les réseaux sociaux d'une note de télégramme sur les difficiles conditions de vie des gendarmes de Inata, dont le camp a été pris pour cible par les individus armés. 



Boa, chef du bureau de KOACI à Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Attaque de Inata, nouveau bilan de 53 morts, des chefs militaires demis de leurs fonctions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter