Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  RHDP, la tenue rapide d'un congrès extraordinaire exigée en vue d'une dissolution démocratique et pacifique du MFA par des militants, selon les textes
 

Côte d'Ivoire : RHDP, la tenue rapide d'un congrès extraordinaire exigée en vue d'une dissolution démocratique et pacifique du MFA par des militants, selon les textes

 
 
 
 9852 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 novembre 2021 - 23:15


Les membres des instances, les militants de comités de base et les sympathisants du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), se sont réunis en session extraordinaire aujourd'hui à Abidjan, sous la présidence de Fofana Yaya, Président intérimaire du Parti.


Plusieurs points étaient à l'ordre du jour de cette réunion qui a porté sur les informations, l'analyse de la situation socio-politique, la vie du parti et les divers.


L’assemblée a été informée que des courriers d’informations relatifs à la suspension du Sieur Siaka Ouattara comme président pour tripatouillage des textes et pour mauvaise gestion du parti, avaient été envoyés au Président du RHDP, Son Excellence Alassane Ouattara, au Directeur Exécutif, Adama Bictogo et au Ministère de l’Intérieur.


Après analyse de la situation socio-politique, le MFA félicite et encourage le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, pour ses actions de développement qu’il mène depuis son accession à la tête de l’Etat, l’encourage à poursuivre ses efforts en vue d’une Côte d’Ivoire solidaire et démocratique.

Le MFA félicite et encourage le Premier ministre, Chef de Gouvernement, Patrick ACHI, pour la conduite avec maestria des actions gouvernementales et réaffirme son attachement au Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et son soutien indéfectible à Alassane OUATTARA.


Au cours de cette rencontre, la question de la dissolution du MFA a été évoquée. Les membres des instances, militants de comités de base et sympathisants du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), se disent surpris et étonnés de l’annonce de dissolution de leur parti au cours d’une conférence de presse, c’est-à-dire au mépris total des règles qui régissent la formation politique et de surcroît par un individu qui n’a pas qualité pour agir au nom du MFA.


 

«En effet, pendant que dans notre pays, les groupements politiques ou partis politiques se restructurent ou se créent tant au niveau du pouvoir que dans l’opposition politique, nous, membres des instances, militants de comités de base et sympathisants du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) découvrions le 05 novembre 2021 dans plusieurs organes de presse que notre parti politique, le MFA, est dissout à l’issue d’une conférence de presse collectivement avec d’autres formations politiques, et ce, par des individus qui n’ont aucune qualité de parler au nom des militants du MFA », a expliqué, le document en notre possession.


Selon les membres des instances, militants et sympathisants, ils ont utilisé le logo et l’effigie du RHDP pour avoir prétendument décidé de dissoudre le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA).


«En agissant de façon unilatérale ainsi, Siaka Ouattara et sa bande de copains ont fait du faux et usage de faux. Ils ont une mauvaise connaissance des textes (statuts et règlement intérieur) qui régissent le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), et ont un problème fondamental avec les règles de la démocratie. Rappelons à toutes fins utiles qu’un parti politique, association libre de personnes, se crée par un congrès et se dissout par un autre », s'est justifié Yaya Fofana, président par intérim du MFA. Dans la déclaration rappelle que la dissolution du parti est prononcée par décision du Congrès. À cet effet, les articles 45 et 46 du MFA relatifs aux amendements et à la dissolution stipulent que (art. 45) les présents Statuts ne peuvent être modifiés que par décision du Congrès », a soutenu Yaya Fofana.


Il reconnait que les dispositions du règlement intérieur peuvent être modifiés par le Bureau politique. Tout amendement des Statuts ou règlement intérieur du MFA n’est validé qu’à la majorité des deux-tiers (2/3) de ses membres. (art. 46) Pour décider de la dissolution du Parti, le Congrès Ordinaire ou Extraordinaire doit réunir au moins les deux-tiers (2/3) de ses membres statutaires actifs. La dissolution du Parti est prononcée par décision du Congrès à la majorité des trois-quarts (3/4) des membres statutaires actifs présents. (…) ;


Dans le communiqué, le MFA tient informe et rappelle à l’opinion nationale et internationale que son parti a un nouveau président à sa tête, en la personne de FOFANA YAYA, à la suite d’une réunion du bureau politique qui s’est tenue le 13 août 2021 à Abidjan. Par conséquent, le président par intérim relève qu’aucun mandat n’a été donné à quiconque pour agir pour le compte du Mouvement des Forces d’Avenir ( MFA).


Les membres des instances, les militants de comités de base et les sympathisants du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) renouvellent leur confiance au président par intérim, saluent la mise en place du comité de structuration du RHDP et demandent aux dirigeants du RHDP de s'associer à ce comité pour prendre en compte ses propositions.


 

Enfin, les membres des instances, les militants de comités de base et les sympathisants du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) encouragent le Président intérimaire à poursuivre son effort pour la tenue rapide du congrès extraordinaire en vue d’une dissolution démocratique et pacifique du MFA selon les textes ;


Le MFA lance donc un appel au calme et à la mobilisation à tous ses militants et sympathisants. Il remercie le Président du Parti pour la bonne conduite de leur formation politique.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : RHDP, la tenue rapide d'un congrès extraordinaire exigée en vue d'une dissolution démocratique et pacifique du MFA par des militants, selon les textes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
MFA, un parti sans élu parmi tant d'autres. Tout est dit quant à la portée de ses messages.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter