Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Fermeture des écoles et prolongation de la coupure d'intenet mobile après des appels à manifester
 

Burkina Faso : Fermeture des écoles et prolongation de la coupure d'intenet mobile après des appels à manifester

 
 
 
 5306 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 novembre 2021 - 17:42

Stanislas Ouaro




Les autorités burkinabè ont décidé de procéder à la fermeture des établissements scolaires et de prolonger de 4 jours la coupure de l'internet mobile, après des appels à manifester dans le pays ces prochains jours. 


Le ministre en charge de l'Education nationale informe que les établissements scolaires resteront fermés le vendredi 26 novembre au samedi 27 novembre 2021 sur toute l'étendue du territoire national, selon un communiqué publié par le service d'information du gouvernement (SIG).


« Les établissements scolaires resteront fermés le vendredi 26 novembre et le samedi 27 novembre 2021, sur toute l'étendue du territoire » selon le communiqué. 


« Au regard des appels à manifester (...), cette mesure a pour objectif de préserver la sécurité des élèves, des enseignants et du personnel administratif » précise le communiqué signé par le ministre Stanislas Ouaro.


 

Par ailleurs, dans un autre communiqué, le ministre de la Communication Ousséni Tamboura a annoncé la prolongation de la coupure de l'internet mobile pour une nouvelle durée de 4 jours, à compter du 24 novembre.


Cette prolongation fait suite à une première coupure entamée le 20 novembre. 


Le conseil des ministres de ce jeudi 25 novembre, a décidé d’entériner la prorogation de la suspension de la fourniture d’internet mobile pour 96 heures. 


 

« Ce au regard de la situation nationale caractérisée par la perte de nombreux de nos éléments de sécurité Et les appels à manifester » a expliqué Ousseini Tamboura, qui a souligné que « les manifestations sont d’ailleurs interdites ». 

En rappel, des manifestations sont annoncées par des organisations de la société civile (OSC) et divers mouvements pour dénoncer la multiplication des attaques terroristes et exiger le départ du président Roch Marc Christian Kaboré, accusé d'être dépassé par la situation sécuritaire du pays.



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Fermeture des écoles et prolongation de la coupure d'intenet mobile après des appels à manifester
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter