Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Enquête filière bois, le chef de la BSSI aux arrêts
 

Côte d'Ivoire : Enquête filière bois, le chef de la BSSI aux arrêts

 
 
 
 16022 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 30 novembre 2021 - 08:43

La BSSI




Jeudi dernier nous vous révélions que des enquêtes sur le trafic illégal du bois en Côte d'Ivoire ont été lancées.


Les informations nous parviennes progressivement.


Nous apprenons l'arrestation du chef de la Brigade Spéciale de Surveillance et d'Intervention (BSSI).


Le Lieutenant-Colonel des Eaux et Forêts, Wilfried Kader Coulibaly est suspecté d'avoir profité des ventes du bois coupé illégalement dans le pays. Il a été auditionné à plusieurs reprises.


 

Des sources font état du dépôt d'un important montant dans une banque qui aurait alerté les enquêteurs.


Nous apprenons également que l'audition d'un opérateur Libanais basé à Abengourou, incontournable de ce milieu parallèle que certains n'hésitent pas à qualifier de mafieux, arrêté la semaine dernière dans un hôtel à Abidjan où il pensait pouvoir se cacher, révélerait déjà des complicités avec des personnalités de premier plan, nous y reviendrons.


En résumé, entre autres, du bois est coupé au-delà du 8e parallèle, chose interdite par la loi, avant de sortir du pays et des concessions livrées à des exploitants dans les forêts classées.


Alors que, dans la filière bois, l'audit de la SODEFOR commence à livrer ses premiers secrets, nous y reviendrons également, pour rappel, si dans les années 60 la Côte d'Ivoire avait un couvert forestier de 50%, aujourd'hui il n'est plus que de 9,2% et il ne reste plus que 13% de forêt dans les forêts classées, de quoi alerter et agir, ce qui semble être le cas depuis peu.


 

À suivre...



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enquête filière bois, le chef de la BSSI aux arrêts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Des articles tellement clairs et bien écrits, Amy Touré est unique dans ce pays.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
ça commence à sortir, dieu merci qu'on a koaci
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Tu mets des types pour combattre la fraude et c'est ceux-là même qui en profite...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Un pouvoir ultra corrompu en fait ! Quand Dramane Ouattara lui-même, déclarera son patrimoine, comme l'exige la constitution, donc, donnera l'exemple, les autres suivront en adoptant des comportements irréprochables dans la gestion des biens publics.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
En prison. Au suivant de ces ripoux. Sanctions exemplaires
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lasak
HA! la corruption! est ce qu'on va s'en sortir? je pense qu'il faut condamner à 10 ans d'emprisonnement ferme afin de dissuader tout nouveau candidat à la corruption
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mdr apres les eloges place a l analyse. En 2012 c etait la chere DPIF qui etait critiquee le pauvre Nabo Clement s etait senti oblige de pointer du doigt certains exploitants vereux on connait la suite. Faut dire qu aux exploitants occidentaux et du moyen orient qui ne se genaient plus Durant la crise a exporter du bois en toute illegalite, ce sont joints les Chinois a qui etaient destines ce bois. Le pauvre Dakouri Tabley aura fini par apprendre a ses depends que Nabo Clement n etait pas si nul que ca, il avait fait le choix de regarder et se taire. Entre les 6-7 milliards du DUS du bois, les exploitants vereux proteges et les parvenus places ca et la aux eaux et forets et a la sodefor, l equation etait a 4 inconnus et 7 contraintes. Ce a quoi on assiste se peut etre un reglement de compte entre plusieurs entities sinon rien d autre. De Traore Sidiki a Souleymane Coulibaly qui n ont cesse d interpeller de 2012 a aujourd hui, qu est ce qui a change?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter