Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Menaces de poursuite de certains membres de l'opposition, Gbagbo réagit et dénonce des manœuvres du gouvernement
 

Côte d'Ivoire : Menaces de poursuite de certains membres de l'opposition, Gbagbo réagit et dénonce des manœuvres du gouvernement

 
 
 
 9623 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 janvier 2022 - 10:32

Laurent Gbagbo, président du PPA-CI



Le lundi 27 décembre 2021, le Procureur de la République près du tribunal de première instance du Plateau, par ailleurs Président d’une unité spéciale d’enquête mise sur pied à l’effet d’investiguer sur les violences enregistrées lors de l’élection présidentielle de 2020 a tenu une conférence de presse.


Lors de ce rendez-vous avec la presse, Adou Richard a donné les conclusions des enquêtes diligentées par l'unité spéciale d'enquête.


Il a dans son rapport évoqué des risques de poursuite judiciaire de certains membres de l'opposition. Ces menaces du procureur ont suscité une réaction du parti de Laurent Gbagbo, le Parti des Peuples Africains -Côte d'Ivoire (PPA-CI).


 

Le Parti de Gbagbo s'étonne qu'alors que le Gouvernement parle du dialogue politique, c'est le même lundi, jour même que ce nouveau délai échoyait pour les observations des Partis politiques, que le Procureur de la République près du tribunal de première instance du Plateau, par ailleurs Président d’une unité spéciale d’enquête mise sur pied à l’effet d’investiguer sur les violences enregistrées lors de l’élection présidentielle de 2020 a tenu une conférence de presse.


Le PPA-CI dénonce à cet effet toutes les manœuvres du gouvernement qui jettent un doute certain sur sa volonté de recherche du dialogue et de la paix.


Il fait remarquer que les violences sur lesquelles enquête le Procureur de la République sont les conséquences directes du 3ème mandat qui viole la Constitution ivoirienne. 


Aussi Laurent Gbagbo et son Parti réaffirment leur volonté de participer, sans se laisser nullement faiblir par quelques formes d’intimidation que ce soit, au dialogue politique qu’il souhaite franc et ouvert dans l’unique but d’une réconciliation vraie indispensable à une paix durable. Le PPA-CI invite le gouvernement à fixer dans les meilleurs délais la reprise des travaux relatifs à la 5ᵉ phase du dialogue ouverte le mardi 16 décembre 2021.


 

Enfin, le Parti de Gbagbo apporte son soutien aux camarades Assoa Adou, Georges Armand Ouégnin, au Président Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA ainsi qu’à l'ensemble des personnes qui sont visées par les poursuites annoncées par le procureur.



Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Menaces de poursuite de certains membres de l'opposition, Gbagbo réagit et dénonce des manœuvres du gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
GUNICAO
Donc c'est GBAGBO qui est le conseil constitutionnel du pays. Je veux savoir l'article de la constitution qui stipule que c'est gbagbo qui est le president du conseil constitutionnel? Que ce monsieur appelé Gbagbo comprenne une fois pour toute que ce n'est pas une question de Nady Bamba. Ce n'es pas une question de la GO EST KPATA car ce domaine est son domaine de prédilection. De toutes les façons TOUS CEUX QUI SONT IMPLIQUE REPONDRONT DE LEUR ACTES.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
On n'est pas à djoulabougou ici. Tu ne comprends rien, mais tu commentes seulement. L'école coranique ne vous a vraiment pas fait du bien. Kiokiokiokio
 
 il y a 4 mois
@Marius
Lisez moi les errements de ce tocard. Quand l'orgasme du pouvoir amène cet ado mouton par excellence à avoir un raisonnement de mouton à l'image de son idole, buveur de sang : toujours dans la violence. Nul ne dit que la justice ne doit pas être faite, de part et d'autre d'ailleurs, mais on se pose la question du timing des conclusions de cette enquête dirigée contre l'opposition, alors que le dialogue politique direct est lancé. C'est de ça qu'il s'agit et non des bêlement d'un mouton ou rien.
 
 il y a 4 mois
SRIKABLA
Tu penses que le RDR va faciliter la tache au PDCI , PPA, UDPCI, Lider ...... ? Ils(pouvoir) jouent la comédie avec l'opposition avec sa réconciliation qui traine depuis 11 ans..... Gbagbo et son FPI ont au moins permis á tout le monde de se présenter en 2020 au non de la PAIX....... Jamais le nouveau pharaon de la RCI, ne permettra á tous les principaux acteurs politiques de l'affronter en 2025. KKB vit toujours.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sangys
Appartement le Parti des Paresseux Africains de Côte d'Ivoire ( PPA-CI) n'est plus serein ! Il y a de l'inquiétude dans l'air. Mais comme d'hab ce sont les envoyés qu'on va livrer, les Assoa Adou, Georges O. et autres. Trop sadique ce monsieur. Eh oui d'après leur patron himself: << Quand on t'envoie, il faut savoir t'envoyer >>
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter