Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le parti de l'ex-majorité, l'UNIR-MPS appelle la Cedeao à épargner le pays de sanctions suite au coup d'état
 

Burkina Faso : Le parti de l'ex-majorité, l'UNIR-MPS appelle la Cedeao à épargner le pays de sanctions suite au coup d'état

 
 
 
 3618 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 janvier 2022 - 15:44

Me Bénéwendé Sankara



L'union pour la renaissance-Mouvement patriotique sankariste (UNIR-MPS) a appelé ce jeudi la CEDEAO qui doit se réunir vendredi, à épargner le Burkina Faso de sanctions, après le coup d'État survenu le 24 janvier. 


"Suite aux événements qui se sont déroulés au Burkina Faso ces derniers jours, nous apprenons par voie de presse que la Commission de la CEDEAO se réunirait ce vendredi 28 janvier en virtuel pour examiner la situation", a indiqué Me Bénéwendé Sankara, Président de l'UNIR-MPS


"... nous voudrions d'ores et déjà, tirant les leçons de ce qui s’est passé notamment au Tchad, au Mali et en Guinée, inviter avec insistance la communauté internationale et en particulier la CEDEAO à épargner le Burkina Faso déjà durement éprouvé de toutes sanctions économiques ou politiques", a-t-il plaidé dans une déclaration publique. 


 

"En effet, toute sanction contre le Burkina Faso ne fera qu’exacerber le climat socio-politique, économique et militaire déjà extrêmement difficile et pénible pour le peuple burkinabè en proie aux attaques terroristes", a-t-il justifié. 


En revanche, a-t-il poursuivi, l’UNIR-MPS demande à la communauté internationale dont la CEDEAO à « accompagner le dialogue et la concertation entre tous les acteurs burkinabè en vue d’un retour à l’ordre constitutionnel répondant aux aspirations profondes du peuple burkinabè ». 


Par ailleurs nous apprenons qu'au-delà de mauvais choix politiques, Kaboré aurait pu payer cher un rapprochement qu'il entamait discrètement avec la Russie.


 

Nous y reviendrons...



 Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le parti de l'ex-majorité, l'UNIR-MPS appelle la Cedeao à épargner le pays de sanctions suite au coup d'état
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Oups, ce n'est pas le Mali hein lol C'est la Cedeao même qui a viré Kaboré lol
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Et voici ce qui veulent un jour diriger comment il raisonne. Et c'est pour cela tu as fermé ta gueule quand le Mali a été sanctionné ? Sorcier. Donc c'est normal de sanctionner le Mali, et toi Non. Est ce que tu es obligé de faire politique si tu n'es pas intelligent ?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter