Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Propositions de Weah à la CEDEAO pour le Burkina et prévention des coups d'Etat
 

Liberia : Propositions de Weah à la CEDEAO pour le Burkina et prévention des coups d'Etat

 
 
 
 6874 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 janvier 2022 - 15:40


George Weah (ph)


Le Président libérien, George Weah, a exprimé sa ferme opposition à la prise de pouvoir militaire intervenu au Burkina Faso et a fait des propositions aux chefs d’Etat de la CDEAO pour restaurer l’ordre constitutionnel mais aussi un plaidoyer pour prévenir les coups d’Etat dans les pays de la sous-région.


En s'adressant au sommet virtuel extraordinaire des chefs d'État le 28 janvier 2022, le Président Weah a réitéré la politique de tolérance zéro du Libéria et a suggéré un recours aux voies diplomatiques pour décanter la situation qui prévaut au Burkina.


Dans une déclaration issue par la présidence libérienne, Weah a appelé « les autorités militaires du Burkina Faso à rétablir, sans délai, le Président déchu et à restaurer l’ordre constitutionnel et démocratique » dans le pays.

Pour le compte de son pays, le chef de l’Exécutif au Liberia a proposé à la conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO d'imposer des sanctions aux autorités militaires pour avoir perturbé les processus démocratiques et constitutionnels au Burkina Faso, comme le prévoit le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.


 

Outre les sanctions, il a émis le souhait qu’un facilitateur soit nommé pour le Burkina Faso et que le Conseil des sages de la CEDEAO soit actionné pour engager des discussions en coulisse de sorte à favoriser un retour rapide aux ordres constitutionnels et démocratiques.


Prévention des coups dans la CEDEAO


Dans sa déclaration au sommet virtuel de la CEDEAO, Weah a réitéré une doléance déjà faite et qui vise désamorcer les coups d'État qui surviennent dans l’espace sous régional.


Sur cette lancée, Weah a déclaré que « le Libéria souhaite faire écho de sa précédente recommandation au sommet des chefs d'État et de gouvernement pour réviser d'urgence le protocole supplémentaire de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.


 

Il a expliqué que cette révision du protocole pourra inclure « des mécanismes de prise d'initiative pour impliquer les parties prenantes, y compris les militaires, dans les situations où les mécanismes d'alerte précoce de la CEDEAO prédisent clairement de futures perturbations de la situation politique et sécuritaire dans nos États membres ».


A l’adresse de ses homologues, le Président libérien a soutenu sa proposition par le fait d’inclure dans la stratégie actuelle basée sur l'application du protocole supplémentaire de la CEDEA, le mécanisme de prévention des conflits qui consiste à impliquer les parties prenantes concernées dans une diplomatie préventive où les conflits couvent pour endiguer la tendance aux coups d'État dans la sous-région.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limoger le régisseur ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Orages, la situation des dégâts est-elle moins pire que par le passé?
 
3430
Oui
57%  
 
2351
Non
39%  
 
236
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Liberia : Propositions de Weah à la CEDEAO pour le Burkina et prévention des coups d'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Vous êtes tous des cuisiniers avec votre tablier ou je ne sais. Mais vous tomberez tous 1 par 1.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter