Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Le RINLCAO focalisé contre la corruption dans la sous-région, Bawa élu président
 

Nigeria : Le RINLCAO focalisé contre la corruption dans la sous-région, Bawa élu président

 
 
 
 2490 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 mars 2022 - 10:46

Abdulrasheed Bawa, le nouveau président du RINLCAO (ph)


Le Réseau des Institutions Nationales de Lutte Contre la Corruption en Afrique de l’Ouest (RINLCAO) qui regroupe les 16 pays de l'Afrique de l'Ouest a organisé à Abuja au Nigeria une réunion de deux jours.


La réunion a été coorganisée par la Commission des Crimes Economiques et Financiers (EFCC) et la Commission Indépendante sur les Pratiques de Corruption (CIPC) afin de coordonner et de renforcer leurs efforts de lutte contre la corruption.


Dans cette perspective et dans le cadre d'une nouvelle initiative visant à renforcer la lutte contre la corruption dans la sous-région ouest-africaine, la Commission des Crimes Économiques et Financiers au Nigeria a appelé à des modalités plus solides et plus efficaces visant à endiguer la vague de flux financiers illicites et autres tendances dans la région.


Cet appel a été lancé le 21 mars 2022 à Abuja au Nigéria par le président de l'EFCC, Abdulrasheed Bawa, lors de sa déclaration à la 5e assemblée générale annuelle du RINLCAO.


 

Lors de la réunion, Bawa a été élu à l'unanimité au poste du nouveau président du Réseau. Il succède au président sortant, Francis Ben Kaifala, chef de l'Agence de Lutte contre la corruption de la Sierra- Leone, dont le mandat de trois ans se termine le 31 mars 2022.


Dans sa déclaration, Bawa, qui est le président nouvellement élu du Réseau des 16 pays membres, a noté que la sous-région ouest africaine est en proie aux affres des défis sécuritaires et a souligné que des efforts doivent être faits pour bloquer les fuites résultant des transactions financières illicites.


Afin de gagner la lutte contre la corruption, le président du RINLCAO a d’abord reconnu que « la sous-région de la CEDEAO est menacée par des défis sécuritaires existentiels qui ne sont peut-être pas sans rapport direct ou indirect avec la corruption » et a ensuite proposé que « Nous devons donc intensifier les efforts pour endiguer la vague de flux financiers illicites dans la sous-région, y compris les flux illicites de Personnes Politiquement Exposées (PPE) ».


Il a en outre plaidé pour un renforcement de la collaboration et du partage entre les organisations de lutte contre la corruption pour débarrasser la sous-région des crimes financiers tout en relevant collectivement les défis sécuritaires qui prévalent.


 

Le Réseau des Institutions Nationales de Lutte Contre la Corruption en Afrique de l’Ouest (RINLCAO) a été créé en 2010 dans le but de promouvoir la coordination et la coopération entre les institutions établies pour combattre la corruption dans la région de l’Afrique de l’Ouest.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara a enfin réussi à mettre en place la sécurité sociale pour tous, un exploit?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso : 34 ans et pas Mossi, le capitaine Traoré pourra-t-il tenir longtemps ?
 
1625
Oui
42%  
 
2139
Non
55%  
 
142
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Le RINLCAO focalisé contre la corruption dans la sous-région, Bawa élu président
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter