Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ouverture de la session ordinaire 2022, malgré le retour de Soumahoro, Bictogo au perchoir : « Le contexte actuel ne devrait accorder aucune place à la division »
 

Côte d'Ivoire : Ouverture de la session ordinaire 2022, malgré le retour de Soumahoro, Bictogo au perchoir : « Le contexte actuel ne devrait accorder aucune place à la division »

 
 
 
 7982 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 avril 2022 - 15:35

Bictogo ce vendredi au parlement (Ph) 



Amadou Soumahoro, pourtant annoncé qu’il présidera l’ouverture de la session ordinaire 2022 de l’Assemblée Nationale, c’est le président par intérim du parlement, Adama Bictogo, qui était au perchoir ce vendredi 1er avril 2022 pour s’adresser à ses collègues Députés.


Dans son discours, le Secrétaire Exécutif du RHDP est revenu sur le Dialogue politique, dont le document final a été signé par les partis, le Gouvernement et la Société Civile.


Bictogo a souligné que nouvelle session qui s’ouvre, intervient dans un contexte de paix retrouvée, d’apaisement du climat socio-politique et de dialogue politique constructif, grâce aux efforts inlassables du Président de la République, Alassane Ouattara.


 

« A cet égard, c’est pour nous le lieu de saluer et de nous réjouir des conclusions heureuses, auxquelles le gouvernement, les partis politiques et les organisations de la société civile, sont parvenus à l’issue de la cinquième phase du dialogue politique, conduite par Monsieur le Premier Ministre Patrick Achi , ici présent », a déclaré , le Député d’Agboville commune, puis d’ajouter. « Nous avons l’absolu devoir de poursuivre cette dynamique de paix et de développement, de surmonter nos différences, et de faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation. Le contexte actuel ne devrait accorder aucune place à la division. Il n’est dans l’intérêt de personne, de voir notre beau pays sombrer, à nouveau, dans la fracture sociale. Nous devons donc surmonter nos incompréhensions et nos divergences, qui ne sont que peu de choses, devant l’intérêt supérieur de la nation.

C’est d’ailleurs pourquoi, chers collègues Députés, je me réjouis chaque jour de voir cet hémicycle, se muer en un sanctuaire de nos débats, toujours francs et fraternels, nos débats parfois contradictoires, mais ô combien constructifs, pour notre jeune et belle démocratie. »


Adama Bictogo a soutenu que la session 2022 qu'inaugurée ce vendredi, s’annonce tout aussi prometteuse et féconde, eu égard à l’intérêt et à la portée des textes qui ont été déjà soumis aux parlementaires.


Ce sont 24 projets de loi se trouvent en ce moment sur le Bureau de l’Assemblée nationale et calendrier de travail sera soumis incessamment, en plénière, pour adoption.


Il s’agit de 13 projets de loi portant autorisation de ratification de conventions internationales, 5 projets de loi portant ratification d’ordonnance et 6 projets de loi ordinaire.


 

« Ces projets de loi qui sont des demandes d’autorisation de ratification de conventions internationales, traduisent la volonté du Président de la République, de rendre plus crédible l’action internationale de l’Etat de Côte d’Ivoire. Cela devrait renforcer l’action diplomatique du Gouvernement et améliorer le rayonnement de notre pays, sur la scène internationale. Parmi ces 24 projets de loi, certains susciteront indéniablement un grand intérêt, auprès de nos populations, notamment », a relevé Bictogo, avant de citer quelques-uns, notamment, celui relatif au divorce et à la séparation de corps, le projet de loi modifiant la loi relative à la lutte contre la Cybercriminalité, le projet de loi relatif à l’absence et à la disparition etc...



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ouverture de la session ordinaire 2022, malgré le retour de Soumahoro, Bictogo au perchoir : « Le contexte actuel ne devrait accorder aucune place à la division »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Lui là faut pas il va commencer à avoir le melon, faut pas qu'il commence à trop se prendre, car vu qu'il se prend déja. On a plus envie de cette marmaille.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
l'état grabataire du haineux Amadou cimetière fait l'affaire d'un seul individu : Adama Bictogo !
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter