Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Fête du travail, Patrick aux travailleurs:    «  Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour conduire avec vous les discussions approfondies sur vos doléances »
 

Côte d'Ivoire : Fête du travail, Patrick aux travailleurs: « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour conduire avec vous les discussions approfondies sur vos doléances »

 
 
 
 4693 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 01 mai 2022 - 21:37

Patrick Achi ce dimanche à Abidjan



 

Jérôme Patrick Achi, Premier ministre a présidé au nom du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, l'édition 2022 de la Fête du Travail, qui a permis à nouveau de célébrer, dans la ferveur les grands rassemblements des vaillantes travailleuses et vaillants travailleurs, acteurs essentiels et incontournables du développement économique et social de la nation.

 

Ensemble, les syndicats et le gouvernement ont œuvré ces dernières années à la préservation de la paix sociale dans le pays grâce notamment à la signature et à la mise en œuvre, sur la période 2017-2022, d’une trêve sociale qui a nécessité des efforts partagés.


Patrick Achi a remercié solennellement les dirigeants des cinq centrales au nom du Chef de l’Etat, pour la signature de cette trêve, et a salué, la mémoire de Feu son prédécesseur, Amadou Gon Coulibaly sous la conduite duquel la trêve a été signée et qui en a été un acteur majeur.


«Par votre disponibilité au dialogue, vous avez là démontré, une fois encore, votre sens élevé de l’intérêt général, dans un contexte qui imposait de tous un effort particulier. Et ce sont tous vos efforts qui ont permis que, malgré tous les défis mondiaux, notre pays et nos travailleurs soient salués pour sa capacité de résilience, avec des performances économiques placées parmi les meilleures au monde au regard du contexte, avec un taux de croissance de 7,4% en 2021 par nos institutions de sondage », a-t-il déclaré.


Emboîtant le pas à son ministre de l'Emploi et de la protection sociale, le Premier ministre, a souhaité le prolongement de la trêve sociale face aux défis à relever.


 

«Nous avons ensemble mis un point d’honneur à préserver nos acquis, face aux défis économiques et sécuritaires majeurs dont j’ai fait état précédemment et qu’il nous faudra veiller à prolonger demain avec sagesse, en forgeant, comme nous l’avons si bien fait, avec nos partenaires politiques et sociaux, de nouveaux consensus nécessaires face aux défis que nous devrons relever ensemble pour le développement et le rayonnement de notre nation, mais plus encore, pour le devenir de ce que nous avons de plus précieux, nos générations futures. Faisons - en sorte comme le dit l’adage, afin de leur remettre demain mieux que nous avons reçu de nos pères », a mentionné Patrick Achi.


Il a rassuré les cinq centrales et leurs militants que le Gouvernement est bien conscient de leurs différentes préoccupations et ne ménagera aucun effort pour conduire avec eux les discussions approfondies sur leurs doléances et tous les sujets d’intérêt communs dans le contexte qui est celui de la nation, afin d’y apporter les réponses idoines.


«Un adage dit que si vous avez un travail où il n’y a pas de complications, c’est que vous n’avez pas de travail. Je comprends donc que naturellement dans l’exercice de votre travail quotidien, vous ayez des complications et je saurais le traduire, ce chapelet puisque c’est le thème que vous avez utilisés à la veille du Ramadan et cela sied parfaitement, je vais donc traduire fidèlement ce chapelet de doléances à SEM Monsieur le Président de la République en insistant tout particulièrement sur les sièges de vos centrales respectives, ainsi que les décorations que vous méritez certainement », a promis, Patrick Achi.


Il les a invité à demeurer tous dans un dialogue social apaisé, soucieux de l’intérêt de la nation et de ses populations, créateur d’un climat propice au développement, au progrès comme à la prospérité.


«Oui, ensemble, mûrs, conscients des enjeux et des défis, continuons de bâtir sous le leadership du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, cette Côte d’Ivoire Solidaire, celle de l’espoir de notre jeunesse, où chacun vivra mieux ! », également plaidé, Achi.


 

Il a enfin rappelé que dans le cadre de la lutte contre le phénomène de la vie chère, l’allocation d’un appui financier a été fait aux acteurs de production de farine de blé en vue, d’une part, d’assurer l’approvisionnement régulier du marché et d’autre part de préserver l’outil de production ainsi que le pouvoir d’achat des consommateurs.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Les subventions de l’Etat pour ces mesures s’élèvent à un montant de 182,5 milliards FCFA depuis janvier 2022 », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fête du travail, Patrick aux travailleurs: « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour conduire avec vous les discussions approfondies sur vos doléances »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter