Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Placé sous contrôle judiciaire après sa libération provisoire, le  Ministre de la Justice apporte des clarifications sur  le cas « Jésus Baoulé  »
 

Côte d'Ivoire : Placé sous contrôle judiciaire après sa libération provisoire, le Ministre de la Justice apporte des clarifications sur le cas « Jésus Baoulé »

 
 
 
 6378 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mai 2022 - 12:17

Le Jésus Baoulé (Ph) 


L’arrestation de M. N’Guessan Kouamé Joachim surnommé « Jésus–Christ de Patmos ou Jésus Baoulé », avant sa libération provisoire continue de faire débat.


Interpellé sur ce sujet par un internaute, le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Jean Sansan Kambilé, apporte des clarifications sur cette affaire afin d’éclairer la lanterne de l’opinion.


Selon le Garde des sceaux, contrairement à certaines allégations, la procédure diligentée contre le nommé « Jésus–Christ de Patmos » ne constitue pas une entorse à la laïcité de l’Etat de Côte d’Ivoire telle que consacrée par la Constitution en son article 49.


 

Le Ministre relève en effet que, la laïcité, telle qu’affirmée par, garantit la liberté de conscience de laquelle résulte la liberté de croire, de pratiquer une religion, d’être athée, agnostique, de changer de religion ou de ne plus en avoir. En vertu du principe de la laïcité de l’Etat, toute personne vivant sur le territoire ivoirien jouit de la liberté de manifester ses croyances ou convictions religieuses, mais dans les limites du respect de l’ordre public. La laïcité implique ainsi la neutralité de l’Etat et impose l’égalité de tous devant la loi sans distinction de religion ou de conviction.


Aussi, il indique que, est susceptible de poursuites pénales toute personne dont l’expression des convictions religieuses trouble ou est susceptible de troubler l’ordre public, que celle-ci soit ou non un responsable.


« Ainsi, c’est pour la sauvegarde de l’ordre public que le Procureur de la République, en sa qualité de défenseur de l’ordre public, a décidé de poursuivre Monsieur N’Guessan Kouamé Joachim pour troubles à l’ordre public et diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux. Il a, à cette fin, saisi un juge d’instruction qui, au terme de son enquête, décidera si oui ou non il existe des charges suffisantes contre l’inculpé pour les faits reprochés. Monsieur N’Guessan Kouamé Joachim a été actuellement mis en liberté provisoire, assortie du contrôle judiciaire », explique le Ministre Sansan Kambilé.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limoger le régisseur ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Orages, la situation des dégâts est-elle moins pire que par le passé?
 
3430
Oui
57%  
 
2351
Non
39%  
 
236
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Placé sous contrôle judiciaire après sa libération provisoire, le Ministre de la Justice apporte des clarifications sur le cas « Jésus Baoulé »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Ce militant Rdr Rhdp n'a vraiment rien à dire. Que c'est difficile de mentir. Le gare dit qu'il est Jesus. Où est votre problème ? Surtout qu'il a des fidèles. Franchement, on n'est plus en paix dans ce pays. C'est dégueulasse
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter