Nigeria Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Variole du singe, 66 cas suspects signalés, un décès
 

Nigeria : Variole du singe, 66 cas suspects signalés, un décès

 
 
 
 1460 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 30 mai 2022 - 15:25


Analyses de laboratoire (ph)


Des cas suspects de la variole du singe encore appelée le Monkeypox ont été signalés au Nigeria avec un décès.


Un communiqué du Centre Nigérian de Contrôle des Maladies (NCDC) rendu public dimanche 29 mai 2022 a révélé qu'entre le 1er janvier et le 29 mai 2022, le pays a signalé 66 cas suspects de variole du singe avec un décès. Le patient qui est décédé est un homme de 40 ans souffrant de comorbidité rénale et sous médicaments immunosuppresseurs.


En vue de mieux élaborer la prévention et la lutte contre la variole du singe, le Groupe de travail technique national coordonne les directives nationales sur la maladie, le renforcement des capacités des agents de santé et des agents de surveillance en matière de détection des cas, de collecte d'échantillons, de tests de laboratoire pour la confirmation et le séquençage du virus au laboratoire national de référence du NCDC.


Le Centre des opérations d'urgence pour le Monkeypox continuera de surveiller l'évolution de la situation pour informer les responsables de la santé publique sur les mesures à prendre.


 

La maladie et ses symptômes


La variole du singe est une maladie provoquée par un virus de la famille des Poxviridae, et plus précisément du genre Orthopoxvirus, qui regroupe plusieurs pathogènes connus comme le virus de la variole ou celui de la vaccine.


La maladie provoque des symptômes pseudo-grippaux, tels que fièvre, maux de tête et courbatures, ainsi qu'une faiblesse profonde, des maux de dos, des ganglions lymphatiques enflés et des éruptions cutanées qui se transforment en cloques remplies de pus.


Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la maladie n'est observée que dans les pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Elle a cependant été signalée dans d'autres pays du monde, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Italie.


Prévention


Pour prévenir le Monkeypox, le NCDC a invité les populations à appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections pour limiter la propagation de l'infection.


 

Ces mesures sont entre autres d’éviter tout contact avec des animaux qui pourraient héberger le virus, éviter tout contact avec tout matériel ayant été en contact avec un animal malade, éviter tout contact physique inutile avec des personnes infectées par MPX, pratiquer le lavage fréquent des mains avec de l'eau et du savon, surtout après avoir soigné ou rendu visite à des personnes malades, s'assurer que tous les produits alimentaires pour animaux sont bien cuits avant de les manger et signaler immédiatement tous les cas à l'épidémiologiste au centre de santé publique le plus proche.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Variole du singe, 66 cas suspects signalés, un décès
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter