Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après son élection, Bictogo fait le tour des présidents d'institutions
 

Côte d'Ivoire : Après son élection, Bictogo fait le tour des présidents d'institutions

 
 
 
 2439 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 juin 2022 - 19:42

Koné et Bictogo mercredi à Abidjan



Élu le mardi 7 juin 2022, Président de l'Assemblée nationale, Adama Bictogo a entamé hier des consultations avec les autres présidents d'institutions.


Après le vice-président le mercredi après-midi, le successeur d'Amadou Soumahoro a eu une rencontre avec le Président du Sénat, la Grande Chancelière, le Premier ministre.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La rencontre entre Adama Bictogo et Jeannot Ahoussou Kouadio, Président du Sénat s'est tenue à la salle rouge de l'Assemblée nationale. Accompagné de plusieurs membres de son bureau, Jeannot Ahoussou-Kouadio a félicité le nouveau président de l'Assemblée nationale, pour sa brillante élection.


Il a salué l'esprit républicain des députés qui malgré leur différence politique ont porté leur choix sur le candidat du RHDP. Selon Jeannot Ahoussou-Kouadio le consensus observé autour du candidat du RHDP marque l'unité, la fraternité des députés.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

«Ce consensus est symbolique de l'état d'esprit qui doit prévaloir en chacun de nous afin de garantir à notre pays la paix et la cohésion après les épisodes douloureux de notre pays. Je souhaite que cette démocratie intelligente montrée par les députés fasse tache d'huile et embrase toute la Côte d'Ivoire », a-t-il ajouté.


Adama Bictogo a exprimé sa gratitude à ses hôtes et a avoué que leurs félicitations sont « l'expression des relations intelligentes des deux chambres au profit de la Côte d'Ivoire».


Il a affirmé que le consensus obtenu autour de sa candidature, ne traduit aucunement l'existence d'une pensée unique à l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. Mais, ce consensus, fait gage d'union, de fraternité.


«Il fait gage, surtout, de la volonté affichée de tous les députés à répondre aux exigences de paix et de développement des populations, cela, par l'expression des divergences de point de vue dans un climat apaisé », a ajouté, Adama Bictogo.


Le président de l'Assemblée nationale a annoncé que les deux chambres du Parlement ont décidé de mettre en place un calendrier de rencontres formelles tous les quatre mois pour analyser les grands dossiers de l'Etat.


Le nouveau patron de l'Assemblée nationale a échangé ensuite avec la Grande Chancelière et le Premier ministre.


A la Grande Chancellerie, Adama Bictogo a présenté à Henriette Diabaté, ses civilités comme le commandent les usages protocolaires et institutionnels.


«Nous sommes venus pour dire à madame la Grande Chancelière que cette Assemblée nationale qui vient de m'élire est une institution qui se caractérise par des valeurs fortes comme le consensus et l'union. Elle est la force motrice d'une Côte d'Ivoire dont la cohésion doit être renforcée, d'un pays rassemblé et surtout fraternelle. Il ne s'agit nullement de remettre en cause, ni la pluralité d'opinions, ni les débats contradictoires », a souligné, le Président de l'Assemblée nationale.


 

Il a mentionné qu'Henriette Diabaté, femme politique de premier plan, aujourd'hui à la tête de la Grande Chancellerie, a toujours milité pour le principe du compromis et du consensus et a toujours été contre une opposition figée.


Adama Bictogo a indiqué qu'avec son élection à la tête de l'Assemblée nationale, l'œuvre et les sillons tracés par la Grande Chancelière portent aujourd'hui des fruits.


Il estime qu'au-delà des diversités politiques, ce qui compte, en réalité, c'est la promotion des valeurs qui rassemblent et qui unissent, autour d'un même creuset, les fils et filles du pays. Selon lui, l'actuelle génération a le devoir de semer la graine de l'amour, de l'union et de la paix, au nom de l'unité de la nation.


Par ailleurs, le Président de l'Assemblée nationale a présenté ses civilités au Premier ministre, Patrick Achi, à la Primature.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après son élection, Bictogo fait le tour des présidents d'institutions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
baryond
AN= Djoul, Vice-Présidence= Djoul, CEMA= Djoul, Directeur de la police = Djoul. Mindef= Djoul,Minaf=Djoul, Minit= Djoul, Minfi= Djoul. Sg presidence =Djoul. Toutes les grandes sociétés d'état = des Djoul. Pour ne citer que ces postes N'y aurait-il plus de compétences ailleurs qu'au nord dans ce pays? même le pire des dictateurs ne ferait pas pareil regroupement tribaliste.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter