Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:   Business Forum, Patrick Achi plaide pour des investissements concrets, structurés dans des secteurs stratégiques qui bien sûr satisfont aux besoins de l'Afrique et de l'Europe
 

Côte d'Ivoire: Business Forum, Patrick Achi plaide pour des investissements concrets, structurés dans des secteurs stratégiques qui bien sûr satisfont aux besoins de l'Afrique et de l'Europe

 
 
 
 1799 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 juin 2022 - 14:59

Alberola, Achi, Von Kirchmann et Camara ce jeudi à Abidjan




Patrick Achi, Premier ministre a donné ce jour, le top départ du « Forum des Affaires Afrique de l'Ouest-Union Européenne » qui se tient du 16 au 17 juin 2022 à Abidjan au Sofitel Hôtel Ivoire.


L'exigence du contexte international actuel, marqué d'abord par la crise pandémique et ses conséquences socio-économiques, puis par la guerre en Ukraine, impose aux différents acteurs politiques et économiques de réévaluer la situation, celle de leur trajectoire nationale, de leur résilience actuelle et de leur stratégie pour l'avenir. Les schémas classiques ayant très souvent aux cours des dernières années montré leurs limites.


C'est pourquoi le Premier ministre s'est félicité pour l'initiative de cette rencontre qui se tient autour du thème « Transformation des économies d'Afrique de l'Ouest à travers un partenariat renforcé entre les secteurs privés européen et ouest-africain ».

Selon lui, ce thème met en lumière la nécessité non seulement de la transformation économique, mais également et surtout le rôle primordial et déterminant du secteur privé national aussi bien qu'international dans la quête d'une résilience durable des économies et l'amélioration des conditions de vies des populations. 


Il a affirmé que le Gouvernement ivoirien compte consolider l'embellie de son économie en s'intégrant davantage dans le commerce international, conformément à sa tradition d'économie libérale, tout en densifiant fortement sa base industrielle et son potentiel de transformation nationale de ses produits agricoles majeurs. 


Le Premier ministre ivoirien a exhorté, le secteur privé, tant national qu'international, à accélérer ses investissements afin de devenir progressivement le fer de lance de cette stratégie de modernisation de l'agriculture et d'industrialisation puissante, dans la mise en œuvre du PND 2021-2025.


Parallèlement, un effort particulier est poursuivi pour le développement de ressources humaines de qualité répondant aux normes et à la demande du marché de l'emploi, notamment dans l'industrie et les nouvelles technologies, induisant les investissements substantiels pour une formation plus accentuée vers l'enseignement technique et professionnelle.


 

Il a assuré que l'économie ivoirienne offre ainsi, aujourd'hui, d'innombrables opportunités pour les investisseurs, tant nationaux qu'internationaux, renforcées par notre intégration puissante dans les différentes zones commerciales régionales et continentales, qu'il s'agisse de l'UEMOA, et tout particulièrement de la CEDEAO et bien sûr de la ZLECAF. 


Patrick Achi a indiqué que cette rencontre vient à point nommé pour au-delà au regard nouveau porté sur le continent, passer maintenant aux actes sur des investissements concrets, structurés dans des secteurs stratégiques qui bien sûr satisfont aux besoins des deux parties. 


"À cet effet, le moment nous semble tout indiqué pour faire le plaidoyer de mobilisation importante de ressources pour financer des infrastructures routières, aéroportuaires, ferroviaires, portuaires afin de faciliter l'accès à des marchés de plus en plus importants dans le sous-continent", a-t-il plaidé.


L'Union Européenne demeure un partenaire privilégié des pays de l'Afrique de l'Ouest. Les Accords de Partenariats Économiques Afrique de l'Ouest – Union européenne signés en 2014, ont contribué au renforcement de cette dynamique en favorisant l'élargissement du marché et en améliorant la prévisibilité ainsi que la transparence du cadre réglementaire régissant les échanges. Ils permettent également de créer les conditions propices à l'investissement et à la mobilisation des initiatives du secteur privé, de manière à améliorer la capacité d'offre nationale, tout en soutenant une croissance économique forte, créatrice d'emplois durables, réduisant le taux de pauvreté, améliorant concrètement le niveau de vie des populations.  


Selon le Premier ministre, ce Forum d'Affaires avec les entreprises européennes et les entreprises de la sous-région, est donc une opportunité unique pour renforcer d'une part plus encore les relations commerciales entre l'Europe, la Côte d'Ivoire et la sous-région ; et permettre d'autre part aux acteurs publics et privés de l'Afrique de l'Ouest et de l'Union Européenne, de développer des chaines de valeur locales à fort potentiel de transformation économique et de progrès humains.


Son souhait est que sortent des échanges, des propositions innovantes et performantes, prenant en compte les enjeux du moment, tant au niveau régional qu'international, mais que ces réflexions accorderont également une place de choix à une vision nouvelle qui tient tout particulièrement à cœur SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire, mais également à tout le sous-continent qui est celui d'une relation gagnant-gagnant et celui d'un regard plus attentif sur le développement des champions nationaux, dans le cadre d'une coopération fructueuse où l'Afrique porteur aujourd'hui de 60% de terres arables et d'immenses ressources minières et énergétiques, offre cet énorme atout à des partenaires à des durabilité des relations et de gains mutuels, gage de la pérennité de ces relations à moyens et longs termes.


"Il est heureux, enfin, que l'Europe détourne son regard d'endroits classiques pour regarder juste à quelques encablures de son continent pour réaliser qu'à quelques kilomètres de côtes se trouve son partenaire le plus stratégique et le plus important, le continent africain. Mais que ce regard puisse se refléter dans des échanges que vous allez avoir au cours de ce forum", a-t-il conclu.


 

Avant l'entame des travaux, Eurocham, Marc Alberola, président Eurocham a remis officiellement au Premier ministre ivoirien, le livre Blanc de sa structure.


"C'est un recueil qui met en avant, le climat des affaires, la favorisation des investissements en Côte d'Ivoire. Il a été souligné avec des progrès considérables. Aujourd'hui, la Côte d'Ivoire est attractive parce qu'elle a écouté le secteur privé et Eurocham a contribué toutes ces années. Dans cet ouvrage, toutes les performances enregistrées et celles à venir, l'ouvrage propose des solutions qui permettront d'améliorer non seulement le climat des affaires, mais favoriser considérablement les investissements".


Patrick Achi a remercié Eurocham pour ce travail immense réalisé qui aborde des questions essentielles pour des relations d'affaires entre l'Union européenne et la Côte d'Ivoire, mais au-delà. Notamment, des questions liées à l'éducation, à l'énergie, aux infrastructures, à la bonne gouvernance au cœur des préoccupations du gouvernement aujourd'hui.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Business Forum, Patrick Achi plaide pour des investissements concrets, structurés dans des secteurs stratégiques qui bien sûr satisfont aux besoins de l'Afrique et de l'Europe
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter