Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Investissements de la Diaspora, selon le Directeur de cabinet de Kandia, « l'Etat doit créer un cadre institutionnel et juridique et plus adapté...»
 

Côte d'Ivoire : Investissements de la Diaspora, selon le Directeur de cabinet de Kandia, « l'Etat doit créer un cadre institutionnel et juridique et plus adapté...»

 
 
 
 1964 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 26 juin 2022 - 13:21



Un atelier de présentation des opportunités d'investissements pour la Diaspora ivoirienne organisé par la Direction de la mobilisation des compétences et des ressources de la Diaspora s'est tenu à Abidjan.


Ce cadre d'échanges et de réflexion entre tous les acteurs étatiques, non étatiques et partenaires internationaux a fait le point des différentes opportunités sectorielles afin de susciter les investissements pour la Diaspora.


En 2019, les flux financiers de la Diaspora dans l'économie ivoirienne s'élevaient à 180 milliards de FCFA représentants environ 10 milliards de FCFA d'investissements. Ces chiffres ont conquis le ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères de l'intégration africaine et de la Diaspora à faire de la mobilisation des ressources émanant de la Diaspora une priorité absolue.


Selon Assoumou Kabran, Directeur de cabinet du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, cette situation s'est matérialisée par la création d'un instrument institutionnel dédié à cette question. A savoir la Direction de la mobilisation des compétences et des ressources de la Diaspora dont la feuille de route est d'apprécier les opportunités d'emplois et de compétences.


Il a affirmé que cet atelier va permettre de tirer profit de la Diaspora parce que dans la vision du président de la République, elle doit jouer sa partition dans le processus de développement du pays.


 

Eu égard l'expertise plurielle acquise par les ivoiriens vivants à l'étranger. Le Directeur de cabinet estime que pour sa part l'Etat doit créer un cadre institutionnel et juridique et plus adapté en plus de la synergie nécessaire pour que l'action de la Diaspora soit évidente.


"Il est impérieux de réunir l'administration publique et le secteur privé, les deux plus gros pourvoyeurs de projets d'investissements et d'emplois", a-t-il ajouté, indiquant au passage que l'atelier constitue un cadre idéal pour exposer à la Diaspora les richesses du pays et les opportunités d’investissements qui peuvent leur sourire.


"La Côte d'Ivoire peut se féliciter d'avoir une diaspora dynamique pour son apport dans l'économie et de la vie sociale.. Elle a aussi le don de s'impliquer activement à la marche de notre pays grâce à la panoplie de cadres dont elle regorge. Le présent atelier est une preuve tangible de la disposition favorable des pouvoirs. Nous osons espérer qu'il permettra à l'issue des travaux d'éclairer notre diaspora sur les potentialités et les ressources nationales en vue d'investir", a conclu, Assoumou Kabran.


Karamoko Gaoussou, Directeur général de la Diaspora a soutenu que la Diaspora ivoirienne compte deux catégories.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


"Vous avez une Diaspora formée qui a besoin d'informations et une autre Diaspora peu informée et qui prend trop de risques sur les routes migratoires", a-t-il expliqué.


Selon lui, cet atelier a pour objet essentiel de s'adresser plus à une diaspora qualifiée, compétente qui a des valeurs affirmées mais qui a besoin de comprendre les mécanismes d'investissements qui existent, les possibilités qui existent pour elle pour s'insérer dans le tissu social.


 

"Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est de voir avec clarté les opportunités qui existent pour la Diaspora, les structures, les secteurs les plus compétitifs pour lesquelles elle peut investir davantage. On ne peut pas susciter un développement avec des valeurs qui viennent d'ailleurs, sans susciter un investissement local mais aussi un investissement appuyé par notre diaspora", a indiqué, M. Karamoko.


La Diaspora a des compétences multiples variées. Il est juste question de les identifier pour que le pays ait une base de données qu'il peut alimenter au quotidien, pour que, quand la Diaspora veut investir, elle sache les voies à suivre et les outils disponibles pour participer davantage au développement national en vue d'investir de façon plus efficace en Côte d'Ivoire.


"Entre nos compatriotes vivants à l'étranger, un bail est souhaitable. Nous allons le bâtir sans plus attendre", a promis, le Directeur général de la Diaspora.


Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Investissements de la Diaspora, selon le Directeur de cabinet de Kandia, « l'Etat doit créer un cadre institutionnel et juridique et plus adapté...»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter