Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Ce qu'attend Akufo-Addo des pays membres après sa présidence
 

Cedeao : Ce qu'attend Akufo-Addo des pays membres après sa présidence

 
 
 
 1084 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 juillet 2022 - 10:18


Akufo-Addo et certains de ses homologues de la CEDEAO (ph)


Le président sortant de la CEDEAO, le ghanéen Nana Akufo-Addo, a exprimé sa confiance dans le fait que l'organisation sous régionale ne baissera pas les bras pour garantir que tous les États membres soient gouvernés par des gouvernements démocratiquement élus.


Dans son dernier discours en tant que Président en exercice de la CEDEAO à l'ouverture du 61e sommet ordinaire le 03 juillet 2022 à Accra au Ghana, le Président Akufo-Addo a noté qu'en dépit des défis régionaux et mondiaux, tous les efforts doivent être mis en œuvre pour assurer la sécurité de tous les États de la sous-région.


Fin de mandat


Pour son mandat qui s’est achevé, le Président Akufo-Addo a exprimé sa gratitude à ses homologues pour la confiance qu'ils lui ont accordée ainsi qu'aux membres de la Commission sortante. Il a promis de continuer par jouer son rôle dans les travaux de la CEDEAO au-delà de son rôle de président en exercice qui a pris fin le samedi dernier.


 

En ce qui concerne sa mandature de deux ans à la présidence de la CEDEAO, Akufo-Addo a déclaré que « ce fut un grand privilège pour le Ghana et moi-même d'avoir eu l'opportunité de servir cette noble organisation pendant deux mandats consécutifs, en particulier dans l'une des périodes les plus éprouvantes de son histoire ».


Revue et défis


En revenant sur les temps forts de sa présidence, Akufo-Addo a souligné que lors du sommet 04 juin dernier, les dirigeants ont discuté de la situation politique et sociale dans la sous-région en mettant l'accent sur la transition politique actuelle au Mali, en Guinée et au Burkina Faso.


Il n’a pas sous silence le fait que la CEDEAO continue d'être la cible des attaques terroristes et a émis le vœu qu’un effort concerté soit engagé pour endiguer les phénomènes de terrorisme et d’insécurité qui ont atteint le Sahel et qui se propagent dans certains pays côtiers.


 

Comme un récapitulatif des renversements des pouvoirs, il a rappelé qu’au cours des 20 derniers mois, il y a eu quatre coups d'État dans la seule sous-région ouest africaine. Le 18 août 2020, le premier coup d'État militaire a eu lieu au Mali où le second a également eu lieu le 24 mai 2021. Le troisième coup d’Etat a eu lieu le 05 septembre 2021 en Guinée et le quatrième au Burkina Faso le 24 janvier 2022.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cedeao : Ce qu'attend Akufo-Addo des pays membres après sa présidence
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter