Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    RGPH 2021, l'UNFPA satisfait, mais plaide pour le renforcement des investissements du gouvernement dans l'analyse des données
 

Côte d'Ivoire : RGPH 2021, l'UNFPA satisfait, mais plaide pour le renforcement des investissements du gouvernement dans l'analyse des données

 
 
 
 1887 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 juillet 2022 - 00:04

Nialé Kaba


24 heures la publication officielle des résultats globaux du Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH 2021), Alain Akpadji, représentant résident adjoint du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et Nialé Kaba, ministre du Plan et du développement ont co-animé une conférence de presse cet après-midi.


Recensement de la Population revêt des enjeux hautement stratégiques pour une meilleure planification du développement, notamment en matière de santé, d’éducation, d’accès à l’emploi et aux services sociaux de base et surtout pour l’identification des possibilités d’investissement et de croissances économiques dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire.


Grâce à son expertise en matière d’appui technique dans la réalisation du recensement dans différentes régions du monde, particulièrement en Asie, en Amérique Latine et en Afrique, l’UNFPA a travaillé main dans la main avec le gouvernement ivoirien pour que le Recensement de la Population de la Côte d’Ivoire soit un succès.


Représentant résident adjoint a affirmé que le recensement de la Population 2021 de la Côte d’Ivoire pour de nombreux experts est un exemple à suivre pour les pays de la région à plusieurs égards.


Il a cité, la très bonne qualité technologique des tablettes utilisées témoigne d’une excellente collaboration entre le Ministère du Plan, le Bureau Technique Permanent du Recensement (BTPR), le Bureau Côte d’Ivoire, le Bureau régional et le Département Achat de l’UNFPA, la maitrise du contexte avec par le gouvernement avec la vaccination des Agents Recenseurs et le respect des mesures barrières à la COVID-19 dans la collecte des données du RGPH 2021 de la Côte d’Ivoire marque la grande capacité de résilience des pays, la qualité de la formation, l’excellente maitrise technique et les performances enregistrées dans la collecte par les Agents Recenseurs, Chefs d’Equipe, Superviseurs, Coordonnateurs attestent de la qualité de l’expertise nationale et de l’assistance technique de l’UNFPA au recensement, le renforcement de la coopération sud-sud à travers la participation d’une mission internationale de suivi et de supervision du Recensement de la Population composée du Benin, du Ghana, de la Mauritanie du Niger, du Togo, du Sénégal, de nos collègues du siège, du Bureau régional et du Bureau de la Côte d’Ivoire est un exemple de mutualisation et de partage de connaissance. Les analyses et recommandations réalisées par l’équipe d’observation internationale dans 30 départements administratifs de la Côte d’Ivoire ont ainsi permis d’améliorer la qualité des données et d’adresser les défis qui se posaient dans ces zones en temps réel.


 

Il a également ajouté, la mobilisation des ressources de 6,7 millions USD auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour l’acquisition de 37 500 tablettes pour la collecte, le prétexte et la mise en place d’un système de traçage des tablettes sur terrain de même que le système de suivi et de DASHBOARDING du dénombrement ; et de 8,4 millions USD auprès de la Banque Mondiale pour la phase de collecte du dénombrement ont grandement contribué au succès de l’ensemble de ce processus, l’engagement de toutes les forces vives de la nation (cadres et élus, autorités et politiques, chefs traditionnels et guides religieux et médias) a permis de mobiliser la population et d’accompagner les équipes de recensement à toutes les phases du processus, l’Enquête post-censitaire qui a permis de mesurer la couverture du dénombrement et donne une idée sur la bonne qualité des données collectées comme recommandé par les Nations Unis.


En conclusion, il a félicité la ministre du Plan et du Développement pour son Leadership dans la conduite et dans la réussite de ce processus.


«L’opération de Recensement de la Population 2021 de la Côte d’Ivoire répond aux normes et procédures internationales en la matière », a mentionné Alain Akpadji.


L'UNFPA plaide néanmoins pour le renforcement des investissements du gouvernement ivoirien dans l'analyse des données afin d'identifier les personnes laissées pour compte et d'influencer l'agenda du développement, notamment en matière de réduction de la mortalité maternelle, des besoins non satisfaits en planification familiale et de violences basées sur le genre.


«L’UNFPA et l’ensemble du Système des Nations Unis est prêt à vous accompagner et nous vous souhaitons plein de succès pour la suite du processus », a-t-il promis.


Avec le recensement de 2021, la population vivant habituellement sur le territoire ivoirien se chiffre à 29.389.150 habitants.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Nialé Kaba a indiqué que selon les résultats, la majorité de la population des ménages ordinaires vivant sur le territoire national réside dans les villes soit 15.357.694 personnes 52,5% contre 13.918.966 vivant dans les localités rurales 47,5%. La ville d'Abidjan à elle seule concentre 36% de la population urbaine et 17 villes en Côte d'Ivoire sont peuplées de plus de 100 mille habitants.


La part des personnes de nationalité non ivoirienne est de 6.435.835 soit 22%. La ministre du Plan et du développement a fait remarquer que la part de la population de nationalité non ivoirienne vivant sur le territoire ivoirien est en constante baisse passant de 33% en 1975 à 28% en 1988, 26% en 1998 et 22% en 2021.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : RGPH 2021, l'UNFPA satisfait, mais plaide pour le renforcement des investissements du gouvernement dans l'analyse des données
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter