Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la proclamation des résultats du BTS,  un collectif d'étudiants  des grandes écoles dénonce plusieurs irrégularités dans le déroulé des examens
 

Côte d'Ivoire : Après la proclamation des résultats du BTS, un collectif d'étudiants des grandes écoles dénonce plusieurs irrégularités dans le déroulé des examens

 
 
 
 8340 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 août 2022 - 10:46

Le Ministre Adama Diawara est une nouvelle fois interpellé (Ph) 


Les résultats des examens du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) session 2022 ont été proclamés le vendredi 19 août 2022.


46, 05% de, c'est le taux de réussite au BTS 2022 en Côte d’Ivoire. Quelques jours après la proclamation desdits résultats, le Collectif des Etudiants des Grandes Ecoles et Elèves d’Enseignement Professionnel et Technique de Côte d’Ivoire (CEGEPT-CI) dénonce par cette déclaration plusieurs irrégularités dans le déroulé des examens du BTS 2022 qui ont été à la base des échecs de nombreux étudiants et surtout le calcul peut compréhensible des orientations des nouveaux bacheliers dans les grandes écoles et universités privés.


 

 En effet, selon ce collectif, depuis 2016, l’enseignement privé va en mal en pis et ce mal s’est accentué ces dernières années, avant d’adresser ce message au Ministre de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Adama Diawara.


« Monsieur le ministre, dans le déroulé des examens du BTS le CEGEPT-CI dénonce ce qui suit : Le manque de fiabilité de la machine reportant les notes des examens ; Le manque de correcteurs, c'est-à-dire un seul correcteur par feuille ; Insuffisance du personnel des secrétariats et surveillants d’examen ; Les sujets conçus avec des exercices de chapitres n’étant plus au programme ; La proclamation tardive de la date des examens du BTS. Etc. ... Monsieur le ministre de l’Enseignement supérieur, sur la question des orientations dans les grandes écoles et universités privé, le CEGEPT-CI exige une explication claire sur l’existence des 41 000 bacheliers dont on n’a aucune idée de leur orientation. Monsieur le ministre, comment comprendre que sur 98000 bacheliers, vous avez orienté 19000 dans les universités publiques, 38000 dans les grandes écoles et universités privés. Quant est-il pour le reste ? De plus, le CEGEPT-CI vous serait reconnaissant de reconsidérer votre décision en permettant leur réaffectation. En conclusion, Monsieur le ministre de l’Enseignement supérieur, le CEGEPT-CI exige les états généraux des grandes écoles avant la rentrée universitaire du 03 octobre 2022. À ce titre, le CEGEPT-CI prendra toutes ses responsabilités si ces interpellations ne trouvent pas un écho favorable auprès du ministère de tutelle avant la rentrée universitaire 2022-2023. », a conclu le secrétaire général, Vamansi Bamba, dans une note transmise à KOACI.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la proclamation des résultats du BTS, un collectif d'étudiants des grandes écoles dénonce plusieurs irrégularités dans le déroulé des examens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Tiens ça devient intéressant. Comme quoi nous sommes tous expert en addition.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter