Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Une force conjointe de 2 000 hommes pour soutenir le pays dans la lutte contre le terrorisme
 

Burkina Faso : Une force conjointe de 2 000 hommes pour soutenir le pays dans la lutte contre le terrorisme

 
 
 
 1977 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 novembre 2022 - 19:15

La Conférence internationale sur l'initiative d'Accra tenue au Ghana mardi, a décidé de la mise à disposition d'au moins 2000 soldats pour soutenir le Burkina Faso, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 


"Le Sommet a prévu d'accompagner le Burkina Faso avec 2 000 hommes, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et nous attendons de voir l'opérationnalisation de cette force dans les semaines à venir", a déclaré le Premier ministre burkinabè, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela. 


Cette force multinationale conjointe sera basée à Tamalé, au Ghana tandis que la cellule de renseignement sera disposée à Ouagadougou. 


"Cela fait six ans que le Burkina Faso est attaqué et ça n'émeut ni les voisins, ni la communauté internationale. L'heure n'est plus aux rencontres, aux tergiversations, mais il faut agir, car pendant que vous êtes dans vos rencontres, le Burkina Faso perd des vies humaines. J'invite les pays africains à une coopération militaire franche qui ira sur le terrain, car l'heure n'est plus à attendre les aides internationales", a rappelé le premier ministre Appolinaire Kyélem de Tembela. 


 

Pour le président du Bénin, Patrice Talon, la situation sécuritaire du Burkina Faso est une honte pour l'Afrique et les pays membres de l'Initiative doivent répondre vigoureusement. 


De son avis, "la situation au Burkina Faso n'est pas au-delà des moyens de nos pays, car nos ennemis ne sont pas mieux équipés que nous".


En rappel, la rencontre avait comme thème : "Initiative d'Accra : Une réponse crédible, préventive et coordonnée face aux défis sécuritaires dans les Etats côtiers et sahéliens". 


C'est dans l'optique d'assurer la sûreté et la sécurité collective des populations africaines, que sept Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO ont pris la décision, il y a de cela cinq ans, de créer un organe régional nommé "Initiative d'Accra", pour aider à lutter contre les menaces émergentes. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Une force conjointe de 2 000 hommes pour soutenir le pays dans la lutte contre le terrorisme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter