Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Polémique après l'enrôlement de Gbagbo sur la liste électorale, ce que l'on sait du code électoral, les deux scénarios qui se présentent à Ouattara pour la paix
 

Côte d'Ivoire : Polémique après l'enrôlement de Gbagbo sur la liste électorale, ce que l'on sait du code électoral, les deux scénarios qui se présentent à Ouattara pour la paix

 
 
 
 10459 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 décembre 2022 - 09:10

Gbagbo et Ouattara en juillet 2021 à Abidjan (Ph) 


Laurent Gbagbo, président du Parti des peuples Africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI), s’est enrôlé le mercredi 30 novembre 2022 sur la liste électorale en vue de prendre part au vote lors des futures échéances électorales et pourquoi ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2025. 


En d’autres temps l’enrôlement de l’ancien président ivoirien n’aurait pas fait débat, mais ce dernier a été radié sur la liste électorale par la Commission Électorale Indépendante (CEI), suite à sa condamnation en janvier 2018 par contumace dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise post-électorale ivoirienne.


La CEI avait justifié sa décision en se basant sur le code électoral qui stipule que : « Ne sont pas électeurs les individus frappés d'incapacité ou d'indignité notamment: Les individus condamnés pour crime; les individus condamnés à une peine d'emprisonnement sans sursis pour vol, escroquerie, abus de confiance, détournement de deniers publics, faux et usage de faux, corruption et trafic d'influence, attentat aux mœurs; Les faillis non réhabilités; Les individus en état de contumace; Les interdits; Les individus auxquels les tribunaux ont interdit le droit de vote et, plus généralement, ceux pour lesquels les lois ont édicté cette interdiction », fin de citation.


Si certains évoquent une défiance de Laurent Gbagbo envers la CEI en s’inscrivant à nouveau sur la liste électorale malgré sa radiation, cependant, il est trop tôt pour se prononcer et en tirer les conclusions. 


Car selon nos informations, le PPA-CI a eu une rencontre avec le président de la CEI, Ibrahime Coulibaly Kuibiert, dont nous ignorons à cette heure, les décisions qui ont été arrêtées par les deux parties.


 

 Mais l’option la plus plausible viendrait du côté du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui a déjà rencontré Laurent Gbagbo à huis clos en juillet 2021 et le 14 juillet 2022 en présence d’Henri Konan Bédié.


Au-delà du communiqué officiel lu par le plus jeune des trois grands de la vie politique ivoirienne, l’on n’ignore ce qu’ils ont véritablement décidé.


Dans le souci de renforcer la cohésion sociale, le Chef de l’État a dit le 06 août 2022 avoir signé un décret accordant la grâce présidentielle à Monsieur Laurent Gbagbo, ancien Président de la République. 


Il a également demandé qu’il soit procédé au dégel de ses comptes et au paiement de ses arriérés de rentes viagères.


 

Une grâce au lieu de l’amnistie qui ne garantit pas les droits civils au président du PPA-CI. Mais le Président de la République, qui a fait de la Réconciliation Nationale son cheval de bataille peut encore surprendre l’opinion lors de son traditionnel message à la Nation de fin d’année du 31 décembre 2022. 


Ouattara pourrait amnistier son prédécesseur pour qu’il jouisse de son droit de vote une manière d’apaiser la tension politique, mais par conséquent, il pourrait également saisir le parlement afin de revoir l’âge des candidats à la présidentielle, ce qui l’écartera lui, Bédié et Gbagbo de la course présidentielle de 2025. 


Une façon pour ces trois grands de laisser aux générations futures un pays pacifié, c’est la Côte d’Ivoire qui en sortira grandi.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Polémique après l'enrôlement de Gbagbo sur la liste électorale, ce que l'on sait du code électoral, les deux scénarios qui se présentent à Ouattara pour la paix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
un mendiant du pouvoir pitié lol . pour la paix il suffit que le bossu de mama ne participe pas aux élections de 1 il est vomi de la majorité des ivoiriens responsable , intelligent , travailleurs, il est vomi par son ex femme qu'il a même violenté a l'aéroport tout ca a cause de sa tchiza ...les gens s'occupe plus de lui il est parti a duekoue rien maintenant il tourne dans babi et s'ennui lol rentre à la maison avec simone pour commencer tu vas pas continuer une vie de blakoro comme ça lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Arretons d infantiliser les Ivoiriens comme certains qui infantilisent les militants de leur parti. Laissons libre choix dans la transparence aux Ivoiriens de decider qui sera le prochain president qu il ait 99 ans ou 8 ans. La CEI a le loisir de retirer de la liste qui ne devrait pas y figurer a l approche des elections, pour que liberte de choix il y ait, il faudrait une certaine inclusivite en permettant a tout leader d opinion dans lequel ou laquelle bon nombre d Ivoiriens et Ivoiriennes se reconnaissent puisse participer librement cela enrichit le debat democratique
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Le rdr s'embrouille pour quoi même ? Haa, vous avez donc peur de Gbagbo jusqu'à ce point? De toutes les façons, ce sont les ivoiriens qui décideront de qui sera leur président. Essayez d'écarter quelqu'un et vous comprendrez quelque chose. " Toujours pour le voleur, un jour pour le propriétaire ". Tampiri
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ahoho... Un autre tintin qui se fait peur tout seul car se croyant dans les années 90 ou les maquis de Dabou. Donc, c'est le polygame illettré clown koudou qui est le "propriétaire" de la CIV ? Okay, y'a pas drap ! On espère seulement que le moment venu toi le pisseur cancre hors pair tu laisseras ton clavier de fortune pour ne pas fraya avec tes petits animaux d'enfants. Le Ghana sera trop loin pour vous cette fois-ci... Pinhead ! On observe...
 
 il y a 1 mois
jordanchoco2020
mesmin rolandk vous parlez trop demandez a damanas et son copain qui s'etais inscrit pour les legislative a la fin c'est la CEI qui decide de valider ici on est pas dans votre parti ou on change de femme marié ou on respecte rien ni personne donc nous autres on attend l'avis de la CEI Rolandk si tu as un autre programme mets le de suite a execution lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Qui ne connait pas ce vaurien galeux gbagba dans notre pays ? C'est sa nature de violeur de loi qui veut toujours défier l'autorité mais prend toujours une claque. Mais, il va comprendre. Ce problème est déjà réglé. Aucune polémique. Ce clown ignare koudou faisait juste une photo op malheureusement dans une chemise froissée et délavée. C'est tout ! On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Dura Lex, Sed Lex. La loi est dure, mais c'est la loi. Ce sont ces petits arrangements là qui ont mis le pays dans cet état. Ca commencé avec Bédié ensuite avec Guéi, puis Gbagbo et maintenant avec Wat a rat. Il y a des citoyens lambda dans la même situation, mais ils n'ont aucune proposition de solution en vue. Mais ces trois la qui ont amené la guerre et la violence politique dans un pays jadis paisible, sont toujours dans de petits arrangements comme si la vie du pays ne dépendait que d'eux trois. Vivement qu'ils s'en aillent...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
On dirait que certains ont une "mémoire de poisson rouge". C'est le président Gbagbo qui a permis à quelqu'un dont je ne citerai pas le nom ici...d'être candidat en 2010, alors que juridiquement, ce dernier était écarté pour nationalité douteuse...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Que c'est pitiant ! Aucun d'entre eux, ces pisseurs ultra-minoritaires ne fait jamais des analyses intellectuelles et matérielles. Ils sont tous toujours embués dans leurs réflexions émotionnelles saupoudrées de leur naïveté (auquel cas, on leur pardonne) ou ignorance naturelle. Selon ce camarade théoricien décevant, Ouattara doit prendre un décret pour son mentor le mécréant koudou simplement parce que paraît-il ce dernier aurait pris une décision comparable. Quelle bassesse intellectuelle. On a l'impression d'avoir affaire à un illettré ou inculte. Primo, Ouattara n'était pas juridiquement ineligible en 2010. Ouattara était le seul d'ailleurs qui avait prouvé documents à l'appui qu'il était de père et mere Ivoiriens avec documents. En effet, le bâtard koudou porte la mention néant pour son père sur le certificat de nationalité. Bédié n'a jamais pu prouver que ses deux parents étaient Ivoiriens. Son père est aussi inconnu. Voilà qui est clair ! Tu connais le père de koudou ? Le nom "koudou" ou "gbagba" a été une adoption. Sa propre génitrice l'a avoué que son père à lui assigné n'était pas son géniteur, inconnu. En définitive donc, le fameux décret pris par le vaurien tueur koudou en 2010 c'était pour sauver sa propre peau CAR si Ouattara était ineligible lui non plus ne pouvait être éligible aux yeux de la même Constitution. Ni Bédié non plus. Secundo, si ces microbes admettent que leur mentor est ineligible et qu'il a besoin alors d'une faveur spéciale présidentielle, pourquoi ce vaurien koudou se lève-t-il pour aller s'inscrire sur la liste électorale avec ses pattes de cricket ? Pourquoi n'attend-il pas alors cette faveur avec patience et humilité comme une personne normale le ferait ? Juste un observateur de passage... On avance...
 
 il y a 1 mois
sieben
Et donc pour cela, on doit faire la même chose pour lui. Les temps ont changé, qu'ils aillent se reposer.
 
 il y a 1 mois
Peace101
Que c'est pitiant ! Aucun d'entre eux, ces pisseurs ultra-minoritaires ne fait jamais des analyses intellectuelles et matérielles. Ils sont tous toujours embués dans leurs réflexions émotionnelles saupoudrées de leur naïveté (auquel cas, on leur pardonne) ou ignorance naturelle. Selon ce camarade théoricien décevant, Ouattara doit prendre un décret pour son mentor le mécréant koudou simplement parce que paraît-il ce dernier aurait pris une décision comparable. Quelle bassesse intellectuelle. On a l'impression d'avoir affaire à un illettré ou inculte. Primo, Ouattara n'était pas juridiquement ineligible en 2010. Ouattara était le seul d'ailleurs qui avait prouvé documents à l'appui qu'il était de père et mere Ivoiriens avec documents. En effet, le bâtard koudou porte la mention néant pour son père sur le certificat de nationalité. Bédié n'a jamais pu prouver que ses deux parents étaient Ivoiriens. Son père est aussi inconnu. Voilà qui est clair ! Tu connais le père de koudou ? Le nom "koudou" ou "gbagba" a été une adoption. Sa propre génitrice l'a avoué que son père à lui assigné n'était pas son géniteur, inconnu. En définitive donc, le fameux décret pris par le vaurien tueur koudou en 2010 c'était pour sauver sa propre peau CAR si Ouattara était ineligible lui non plus ne pouvait être éligible aux yeux de la même Constitution. Ni Bédié non plus. Secundo, si ces microbes admettent que leur mentor est ineligible et qu'il a besoin alors d'une faveur spéciale présidentielle, pourquoi ce vaurien koudou se lève-t-il pour aller s'inscrire sur la liste électorale avec ses pattes de cricket ? Pourquoi n'attend-il pas alors cette faveur avec patience et humilité comme une personne normale le ferait ? Juste un observateur de passage... On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
juridiquement y'a un gros bossu qui a une mémoire de poisson rouge il a épousé une femme et pour divorcer y'a une démarche juridique à tenir mais non le gars qui prend tout à la légères fait son auto divorces avec sa tchiza , mais bon quand on se dit chrétien exemplaire et qu'on a deux femmes et qu'on s'en vante je pense que toute personne normal sait a qui elle a a faire un maudit lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter