Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le premier ministre invite les USA à « faire mieux » dans la lutte contre le terrorisme
 

Burkina Faso : Le premier ministre invite les USA à « faire mieux » dans la lutte contre le terrorisme

 
 
 
 2706 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 décembre 2022 - 16:06

 Corina Sanders et Joachimson Kyelem de Tambela ce mercredi à Ouaga



Le Premier ministre burkinabé, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela a invité les États-Unis à « faire mieux » pour le Burkina Faso dans le cadre de la lutte antiterroriste. 


C’était au cours d’un entretien avec la Chargée d'affaires de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Corina Sanders


Selon le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, les États-Unis d’Amérique « peuvent mieux faire », dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. 


« Les Occidentaux doivent comprendre que l’Occident est la cible ultime de l’hydre terroriste », a prévenu le Premier ministre burkinabè.


 

Pour lui, si le Pays de l’oncle Sam est allé sur la lune et envisage d’aller sur Mars, dans ce cas, il voit tout ce qui se passe sur la terre, à partir du ciel. 


« Les Etats-Unis d’Amérique doivent nous informer du déplacement des terroristes. Nous sommes convaincus que si les Etats-Unis d’Amérique sont franchement engagés à nos côtés, le problème du terrorisme sera résolu », a-t-il martelé. 


« Vous devez nous aider à vous aider, in fine, car, dans ce combat contre l’hydre terroriste, nous sommes vos boucliers en ce sens que c’est l’idéologie judéo-chrétienne et le capitalisme occidental la vraie cible de ces extrémistes qui rêvent de contrôler la navigation atlantique un jour, si on les laisse dérouler leur plan jusqu’au bout », a souligné Me Kyelem de Tembela. 

En réponse au souci sur le respect du calendrier électoral évoqué par Madame Corina Sanders, le Premier ministre a rappelé que « le changement à la tête de notre pays est lié au terrorisme ». 


« C'est pourquoi, cette lutte existentielle est de loin notre priorité, bien avant les élections. Car, il faut survivre d’abord pour que, ensuite, la vie institutionnelle ait un sens ; c’est donc vain de penser qu’on peut construire des institutions dans un tel contexte, tout comme c’est le cas en Ukraine aujourd’hui, ou encore l’Allemagne pendant la seconde guerre mondiale ; l’établissement même du fichier électoral étant problématique »", a expliqué le Premier ministre.


Exprimant sa déception quant à la suspension du second Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC), le Chef du Gouvernement fait remarquer à la diplomate américaine que cette aide ayant pour bénéficiaires les peuples, ne devrait pas constituer un objet de chantage, car les régimes passent, mais le peuple demeure.


 

La Chargée d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Corina Sanders, a déclaré que la suspension du second Compact du MCC et l’exclusion du Burkina Faso de l’AGOA ne signifient pas la fin des interventions des États-Unis d’Amérique au Burkina Faso.


Toutefois, elle a expliqué que « les lois américaines sont strictes et exigent des principes à respecter, dans le cadre de notre aide étrangère », avant d’indiquer que son pays appuie les unités d’intervention de la gendarmerie et de la police, à hauteur de 15 milliards de F CFA, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le premier ministre invite les USA à « faire mieux » dans la lutte contre le terrorisme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voilà la naïveté de ces clowns dirigeants Africains et pseudo panafricanistes qui ont dansé pour des bidasses. Non, les États-Unis, par doctrine implicite n'interviennent pas avec des soldats au sol en Afrique depuis Mogadiscio. Et, ils ne dérogeront pas à celà à cause de vous. De deux, puisque ces cancres burkinabè (qui dirigent un pays) l'ignorent, les USA contribuaient largement à l'opération aux Burkina à travers la France. D'où croyez-vous que la grande France tirait tous les renseignements qu'elle utilisait pour neutraliser les terroristes ? Ca venait de AfriCom basé dans la très grande base américaine en Allemagne. Donc, Mr. Le PM de fortune de pays où on mange les herbes, les USA contribuaient valablement déjà et l'administration Biden n'est pas prête à augmenter ses engagements surtout avec l'Ukraine qui continue de réduire leurs stocks d'armes. Ça c'est la Realpolitik qui finit toujours par rattraper les ignorants et autres théoriciens de fortune et émotionnels. Juste un observateur de passage...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter