Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Ousmane Sonko confronte  son accusatrice Adji Sarr : « C'est un massacre »
 

Sénégal : Ousmane Sonko confronte son accusatrice Adji Sarr : « C'est un massacre »

 
 
 
 3985 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 décembre 2022 - 09:56

La masseuse Adji Sarr vêtue en rouge



 Le leader de l' opposition Ousmane Sonko a confronté son accusatrice Adji Sarr au palais de justice de Dakar.


Ousmane Sonko, Président du parti Pastef et leader de l'opposition, a fait face mardi à Adji Sarr, la masseuse qui l’accuse de viols répétés et de menaces de mort. 


 

Une confrontation décidée par le doyen des juges d’instruction s'est déroulée au tribunal de Dakar.


AdjI Sarr , vêtue d'une robe est apparue accompagnée de l'activiste Gabrielle Kann qui la soutient depuis le début de cette affaire.


Devant ses partisans, le leader du Pastef et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2024, a assimilé la confrontation avec Adjir Sarr à un massacre, à la sortie de l'audience.


De son côté, la masseuse s'est dite déçue, car il n'aurait pas répondu au doyen des juges, aux avocats et au procureur. Moi, j’ai répondu à leurs questions. » a-t-elle dit.


 Pour rappel, Ousmane Sonko a été inculpé pour viols et menaces de mort et placé sous contrôle judiciaire en mars 2021, après avoir été visé en février par la plainte d’Adji Sarr, une employée d’un salon de beauté où il allait se faire masser.

 

Son arrestation, alors qu’il répondait à une convocation de la justice dans cette affaire, avait déclenché des violences qui ont occasionné la mort de treize personnes.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Sénégal : Ousmane Sonko confronte son accusatrice Adji Sarr : « C'est un massacre »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je ne connais pas Sonko et ne veux prendre partie ici. Cependant, ces femmes de maintenant qui se jouent les dures peuvent se transformer d'une seconde à l'autre en de fieffées menteuses, juste pour des intérêts matériels ou pour nuire comme dans les films hollywoodiens. Elle prétend avoir été "violées" à plusieurs reprises... Hmmm... Quelle moutonne dit être "violée" à plusieurs reprises SANS AIMER cette chose-là, et ne va pas se plaindre DÈS LA PREMIÈRE FOIS. Pouaaaahhh... Allez-y comprendre ! On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter