Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Marche contre la vie chère, des  « défenseurs » des Droits l'Homme arrêtés et déférés à la MACA, la CIVIS-CI s'inquiète  et exige leur libération sans délai
 

Côte d'Ivoire : Marche contre la vie chère, des « défenseurs » des Droits l'Homme arrêtés et déférés à la MACA, la CIVIS-CI s'inquiète et exige leur libération sans délai

 
 
 
 3993 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 décembre 2022 - 13:54

Des membres de l’ONG Urgences Ivoiriennes (DR) 


Kipré Pacôme, Diangoné Bi Roland, Dolé Anicet et Beugré Thierry, tous membres d’Urgences Ivoiriennes, une Organisation de la Société Civile Ivoirienne, ont tous été arrêtés lors d’une manifestation dite pacifique dénonçant la vie chère, le 25 novembre 2022, apprend-on officiellement ce vendredi 09 décembre 2022.


Ils ont été transférés et sont toujours détenus à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).



 

Ce vendredi, doit avoir lieu la première audience confirmant les charges retenues contre eux, informe-t-on.

L’association d’éducation à la citoyenneté et à la promotion des droits humains (CIVIS-CI) dans un communiqué de presse, s’inquiète de leur emprisonnement dans l’exercice légitime et pacifique de leur droit à la liberté d’expression et de réunion garantis par la Constitution ivoirienne. 


La CIVIS Côte d’Ivoire encourage les autorités policières Ivoirienne à : Garantir la Constitution ivoirienne en toutes circonstances et en tous lieux pour que les défenseurs des droits humains puissent mener correctement leurs activités en matière des droits humains sans représailles et sans restriction ; Observer en toutes circonstances la loi n°2014-388 du 20 juin 2014 relative à la promotion et à la protection des défenseurs des droits humains ;  Libérer sans délai et sans conditions les nommés Kipré Pacôme, Diangoné Bi Roland, Dolé Anicet et Beugré Thierry ; Garantir l’intégrité physique des quatre défenseurs des droits humains pendant leur emprisonnement.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Marche contre la vie chère, des « défenseurs » des Droits l'Homme arrêtés et déférés à la MACA, la CIVIS-CI s'inquiète et exige leur libération sans délai
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
Avant il etait interdit d uriner sous peine d amendec etait la mode,. depuis l avenement du mentor il est interdit de marcher sous peine d emprisonnement.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Dans aucun pays de la sous-région avons-nous vu un gouvernement faire autant d'efforts pour soutenir la population en ces moments que l'administration Ouattara. C'est un fait. De deux, l'inflation est un phénomène global et chez nous c'est à peine 8 pourcent. Ailleurs, au Ghana et Nigéria c'est au moins 40 pourcent. De trois et plus important, pour une telle manifestation selon la loi il faut une autorisation. C'est la loi. C'est pas un pays bordel de bordels. On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
D'aucuns microbes du parti ultra-minoritaire de pi-pi oublient que sous le régime nazifié du vaurien koudou seuls Goudé et ses ouailles étaient autorisés à manifester. Tous les autres et pourchassés par les escadrons de la mort. Quel pauvre en intelligence ! On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter