Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les 46 docteurs non recrutés  arrêtés et déférés à la Maca seront jugés ce mercredi, la supposée liste des concernés
 

Côte d'Ivoire : Les 46 docteurs non recrutés arrêtés et déférés à la Maca seront jugés ce mercredi, la supposée liste des concernés

 
 
 
 16414 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 décembre 2022 - 09:57

L'interpellation des docteurs non recrutés mercredi dernier (DR)


Le mercredi 21 décembre 2022, 46 docteurs non recrutés à la Fonction Publique qui manifestaient devant la Primature au Plateau ont été interpellés par la Police Nationale.


Ils ont été tous déférés à la Maison d’Arrêt de Correction d’Abidjan (MACA). Les 46 docteurs membres du Collectif des Docteurs Non Recrutés seront jugés ce Mercredi 28 décembre 2022 à 13h00 au Tribunal d’Abidjan du plateau, a-t-on appris de source proche du dossier.


 

La supposée liste des 46 docteurs arrêtés et qui seront jugés ce mercredi 


1- Dr YAPI Assiri Paulin

2- Dr DIOMANDÉ Awa

3- Dr ABOA Nestor

4- Dr KOUASSI Kouamé Jean Baptiste

5- Dr KOFFI Allo Binjamin

6- Dre Konkobo Maman

7- Dr BAMBA Sira

8- Dre SABLÉ Alletouo Jean Pierre

9- Dr KONAN Kouadio Eugène

10- Dr TANO Ekra Kouamé

11- Dr GOUZA Martial

12- Dr GOHOU Serge

13- Dr OSEY Acho Brice

14- Dr KOUAMÉ Kouadio Jean

15- Dr OKPA Guy

16- Dr KOFFI Gisèle

17- Dre DAPA Joelle

18- Dr KOFFI Akesse Georges

19- Dr KOFFI Kouassi Jean Jacob

20- Dre N’ZI Marc Blandine

21- Dre KANDO Aney Marie Laure

22- DOGBA Mathieu

23- Dr KOUA Kadio Attey Noël

24- Dr EDOUKOU Abekan

25- Dr BATAÏ N. Françis

26- Dr DAKOURI Dabo Arsène

27- Dr MAHAMADOU Ouattara

28- Dr TONDOU Adou Kobenan

29- Dr KOUADIO Kouamé Innocent

30- Dr BROU Brou Séraphin

31- Dr MAHAN Macado Romuald

32- Dr BINI Kouamé Emmanuel

33- Dr KOMADÉ Thierry

34- Dr YAO KOUAMÉ Gilles

35- Dr DIAKITÉ Amara

36- Dr OKA N’zué K. Christian

37- Dr RABÉ Toussaint

38- Dr ZAHORE Gagui

39- Dr KOUI Alain Michel

40- Dr DISSEKA William

41- Dr ROUGBO Paterne

42- Dr KOUGBO Meneké

43- Dr KOUAMÉ Aristide

44- Dr KOUADIO Claver Bah

45- Dr YAPI Latto Ruphin

46- Dr DIE Gnandé Romaric

Donatien Kautcha , Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les 46 docteurs non recrutés arrêtés et déférés à la Maca seront jugés ce mercredi, la supposée liste des concernés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
kkskof
hummmmm y a t il eu des casses? je me demande bien de quoi on les accuse. pour avoir simplement exercer un droit constitutionnel qu'est celui de manifester? je me demande bien quand est ce qu'on comprendra que laisser les gens manifester tranquillement est moins perturbateur que les en empêcher.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
@ kkskof. C'est parce que tu n'y comprends absolument rien. Même dans les pays développés, on doit avoir des motifs valables et valides pour manifester ! On n'a pas le droit de perturber la vie publique et celle des gens pour des raisons personnelles. Tu fais tes études en fonction du marché du travail. Ce n'est pas au gouvernement de trouver du travail pour chacun. La démarche est personnelle, OK. Droit constitutionnel, droit constitutionnel !!! On a tous vécu la pagaille, le désordre, l'anarchie sous Gbagbo et Bédié, avec le règne de la FESCI et ses "années blanches". Il faut nous laisser tranquille.
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
je cite : " ce n'est pas une affaire du gouvernement; à moins que les études aient été recommandées par l'État ivoirien... @Okapi, quand on a un niveau de connaissances proches d'Epsilon,...on l'a ferme.
 
 il y a 1 an
Ziegler
La RCI existe depuis 1960. Sous le PDCI, les policiers tiraient à balles réelles sur les personnes qui manifestaient (exemple, descente musclée de l'armée à la cité de Yop). Sous Guéi, "ses jeunes gens" se dressaient devant tous les manifestants. Sous Gbagbo, l'opposition n'a JAMAIS organisé une simple marche. Les magistrats ont essayé, ils ont été pourchassés dans les rues du plateau par les jeunes patriotes. Pourtant et pourtant ce droit constitutionnel existait bel et bien. La RCI a une histoire récente que nul ne pourra effacer. C'est ça qui est la vérité.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Merci bcp @Ziegler. Ils ont une mémoire très courte ou ils font ça express.
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
Qui était à la primature quand les étudiants étaient brutalisés ??? Encore Dramane, le spécialiste de la violence gratuite et impunie...
 
 il y a 1 an
Peace101
Merci là-bas ! Superbement dit ! J'ai fait un post abondant dans le même sens mais censuré par KOACI ! On avance...
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
-C'est quoi ce pays là, où... 1, 2, 3 on met en prison des honnêtes citoyens qui sont transférés à la MACA ??? -Et certains continuent d'appeler ça un pays qui va vers le développement ??? -Des trafiquants de drogues, des voleurs sans vergognes sont à des postes de responsabilité, et cela ne gêne nullement ???
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
C'est toi qui interprète très mal la Constitution; on ne peut manifester n'importe quand et comment. Il doit y avoir un motif valable. Or, dans le cas qui concerne nos fameux "docteurs", je peux juste dire que, chacun choisit les études qu'il veut faire. La recherche d'emploi relève de responsabilité individuelle et personnelle; ce n'est pas une affaire du gouvernement; à moins que les études aient été recommandées par l'État ivoirien. Est-ce que c'est clair ? Ils sont arrêtés parce que leur manifestation est illégale et n'était donc pas autorisée.
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
-Dramane se fait passer pour économiste, alors qu'il opère des choix stratégiques qui sont destructeurs d'emplois pour la jeunesse et les PME/PMI. -Si on décide par exemple de rester dans le domaine purement économique concernant le fcfa,...Dramane ne sait pas qu'une monnaie forte (comme le fcfa) encourage les importations et est facteur de forte mortalité pour les PME/PMI (qui sont de véritables créatrices d'emplois dans n'importe quel pays). -On reproche à la jeunesse de ne pas entreprendre, mais on ne peut encourager l'entrepreneuriat avec un système bancaire contrôlé par les filiales de bancaires étrangères et une politique de crédit à l'économie décidée de l'extérieur. Les jeunes docteurs ne peuvent entreprendre si la politique monétaire est bridée de l'extérieur. -Certains ignorent que ce sont les choix stratégiques de Dramane qui ont pour conséquences ce chômage galopant en CIV,...alors qu'on a tout à faire et à créer dans nos pays sous-développés.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter