Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : « Exactions présumées des russes», une défenseure des droits humains s'attire la fureur des autorités de Bamako
 

Mali : « Exactions présumées des russes», une défenseure des droits humains s'attire la fureur des autorités de Bamako

 
 
 
 4503 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 février 2023 - 16:13

Aminata Cheick Dicko (ph)-


Jusque là inconnue, Aminata Cheick Dicko est dans le viseur de la junte malienne au pouvoir suite à son intervention devant le Conseil de sécurité de l'ONU.


Défenseure des droits humains au Mali et représentante de la société civile , Aminata Cheick Dicko s'est attirée la foudre des autorités après avoir dénoncé les exactions présumées  commises par les Fama et les mercenaires de la société russe au Mali , devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

 

Invitée à s'exprimer par la présidence du Conseil de sécurité, assurée par le Japon, lors d'une réunion sur l'avenir de la mission de paix de l'ONU au Mali, MmeDicko a évoqué les exactions commises par les "terroristes", mais aussi l'implication des "partenaires militaires russes" de l'armée malienne dans "la commission de violations graves des droits de l'Homme et du droit international humanitaire".


Une intervention pas au goût du chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop qui n'a pas manqué d'exprimer son indignation face à une déléguée inconnue. 


 

Devant les membres du conseil de sécurité, Abdoulaye Diop a déclaré que c’est avec une grande surprise que sa délégation a découvert la présence d’une déléguée malienne à cette réunion.


« Je dois dire que nous n’en avons pas été informés. Nous ne connaissons pas cette personne et nous ne connaissons pas l’organisation qu’elle représente et au nom de qui, elle s’exprime devant le conseil », a-t-il souligné. Et dit douter de la représentativité et de la crédibilité de cette personne devant cette auguste assemblée.


Pour le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, il est important que les membres du conseil eux-mêmes se remémorent que l’instrumentalisation de la société civile pour des agendas cachés ne sert pas les causes de la société civile.


Au Mali, le Collectif pour la défense des militaires (CDM), s'est désolidarisé des propos de Mme Dicko et compte plainte contre elle pour avoir usurpé  le titre honorifique de la société civile malienne pour s'attaquer à l'armée et aux autorités.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Mali : « Exactions présumées des russes», une défenseure des droits humains s'attire la fureur des autorités de Bamako
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bien entendu ! Tout observateur averti ne peut être surpris de cela. Ces Russes peuvent massacrer les pauvres populations et il n'y aura rien. Ils seront couverts par l'empereur bidasse crasseux Goïta. La France au moins est plus consciente des civils sur le terrain à cause des conséquences pour les droits de l'homme. (Je ne dis pas ici que c'est parfait mais c'est comme le jour et la nuit comparé avec des businessmen russes avec des kalachnikovs). Les Russes ils n'en ont cure. Ils assimilent tout le monde à des terroristes et les éliminent. Sans surprise, les propres leaders africains sont ceux-là qui les protègent. Et on n'entend pas tous ces minables théoriciens et théoristes et pseudo activistes se plaindre... Dites-moi qui est l'ennemi de l'Afrique ? L'Afrique elle-même ou l'extérieur ? On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Bon, on a compris tout cela !! -Et la plainte des maliens là ?? C'est passé oùùùùùùù ??????
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Aoooooooh, à chacun sa Pulcherie Gbalet. Foutez la paix, je dis bien FOUTEZ LA PAIX à Mme DICKO (ma Pulcherie Gbalet).
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Mme Gbalet est connue de tous les ivoiriens. Il faut savoir que le témoignage n'est pas une preuve parfaite en droit. C'est pourquoi dans une affaire criminelle, il faut plusieurs témoignages qui feront l'objet de recoupements avec d'autres témoignages, faits et indices concordants. Le procès du président Gbagbo à la CPI a vu défilé des centaines de témoins (y compris des représentants d'organisations de droits de l'homme telle que: Human Rights Watch). On ne peut donc utiliser un seul témoignage pour faire monter la mayonnaise. Son organisation existe depuis quand et où ? ...combien de personnes travaillent avec elle ? quelles sont ses moyens d'investigations ? Est-elle connue par la population malienne ? etc etc. Pour une question de crédibilité, l'ONU ne peut inviter une personne sans démontrer sa représentativité, l'existence de longue date et l'expérience acquise par cette personne dans le domaine de la défense des droits humains... Cette Dame a-t-elle déjà produit des rapports sur les droits de l'homme dans le passé ? etc.
 
 il y a 1 an
Yeux ouverts
@Ubiquismus, L'un des rares intervenants avec des propos réfléchis et sensés , merci
 
 il y a 1 an
Ziegler
RETOUR A L'ENVOYEUR: l'organisation de la Soroiste Gbalet existe depuis quand et où ? ...combien de personnes travaillent avec elle ? quelles sont ses moyens d'investigations ? Est-elle reconnue par la RCI comme responsable d'une ONG crédible? etc etc. Cette Dame a-t-elle déjà produit des rapports sur les droits de l'homme dans le passé récent de la RCI (surtout entre 2000 et 2010 ? etc.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter