Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, le CEECI condamne le comportement des responsables du CROU et entame un mouvement de grève
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, le CEECI condamne le comportement des responsables du CROU et entame un mouvement de grève

 
 
 
 1923 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 04 mars 2023 - 10:59

La table de séance pendant l'AG (ph KOACI) 



Afin de répondre aux attentes des étudiants, le secrétaire général du Comité des Élèves et Étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI), a organisé le mercredi 01 mars 2023, une assemblée générale ordinaire, pour permettre aux étudiants de se prononcer sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans les vies scolaires et universitaires.


Pendant l'AG du CEECI au cours de cette réunion de « décision », les étudiants venus de la Bagoué et du Poro, ont décrié la sélection du système Licence-Master-Doctorat, le retard de la réhabilitation des cités universitaires. Diomandé Ami, étudiante inscrite en quatrième année de Doctorat, témoignant de la valeur des différents points qui ont motivé la tenue de l’assemblée générale, a exprimé ce qu’elle rencontre dans l’achèvement de son parcours universitaire, à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké.


 

« Actuellement, étant doctorante en D5, j’ai du mal à faire poser un simple cachet sur mon reçu d’inscription, j’ai vu dans l’ordre du jour, qu’il s’agissait de la question des sélections du système LMD, je suis venue pour chercher une solution auprès des syndicalistes. Notre premier responsable nous a promis échanger avec le ministère de tutelle pour pouvoir trouver une solution. Des personnes ne peuvent pas être éjectées comme ça du système. Quelqu’un qui finit son master 2 et qui n’est pas sélectionné pour une thèse de doctorat, c’est déplorable. Il y a certaines personnes qui remplissent ces caractères, mais qui n’ont pas d’encadreur. Par exemple, moi, j’ai fini la rédaction mais, j’attends que mon Directeur donne l’autorisation de soutenance. Malheureusement, je n’ai pas encore eu cette autorisation du coup je suis reversée en D5, je ne sais plus quoi faire.» a-t-elle déploré.


Le chef de fil, le secrétaire général du CEECI, a rendu la décision de l’assemblée. « Ce que nous pouvons retenir, c’est qu’aujourd’hui, l'étudiant a assez de problèmes. Les étudiants veulent s'inscrire dans une responsabilité. Raison pour laquelle nous, en tant que Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire, avons souhaité rencontrer tous les étudiants de Côte d'Ivoire pour échanger avec eux pour savoir leurs difficultés. Nous condamnons le comportement des responsables du Centre de Recherche des Œuvres Universitaires (CROU). Ce n'est pas logique et ce n'est pas aussi normal de voir des cités universitaires aussi dévalorisées. Ils ont promis les réhabiliter le plus vite possible. C’était des propos mensongers...» a fait savoir le premier responsable du CEECI, Ouattara Klebien Jacob alias Guevara.


Par unanimité, tous les élèves et étudiants au terme de l'AG, constatant le retard des réhabilitations des cités universitaires, ont décidé d'entamer une grève.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, le CEECI condamne le comportement des responsables du CROU et entame un mouvement de grève
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter