Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Soubré, 247,283 milliards de FCFA pour la construction du barrage de Gribo Popoli, la dérivation réalisation avec succès, une puissance installée de 112 MW en exploitant en 2023
 

Côte d'Ivoire : Soubré, 247,283 milliards de FCFA pour la construction du barrage de Gribo Popoli, la dérivation réalisation avec succès, une puissance installée de 112 MW en exploitant en 2023

 
 
 
 11281 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 mars 2023 - 01:22



L’Etat de Côte d’Ivoire a élaboré un plan à moyen et long terme basé sur une stratégie de mise en valeur équilibrée des ressources énergétiques du pays, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de développement énergétique et permettant la mise à la disposition de l’économie et des populations, d’une énergie abondante, de qualité et à moindre coût.

Afin d’apporter des solutions durables à la fourniture d’électricité du pays et de faire face aux engagements de la Côte d’Ivoire vis-à-vis des pays voisins, l’Etat a décidé d’équilibrer le mix énergétique, notamment, en mettant en valeur le potentiel hydroélectrique inventorié du pays.


Ainsi, après l’achèvement du projet d’aménagement hydroélectrique de Soubré, l’Etat de Côte d’Ivoire a engagé la réalisation du projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli d’une puissance installée de 112 MW. Le barrage de Gribo-Popoli est situé sur le fleuve Sassandra, au droit des rapides de Gribo et de Popoli et à 6 km à l’aval du barrage de Soubré.


Cet aménagement est d’un barrage au fil de l’eau, constitué d’une digue en terre et enrochement, d’un évacuateur de crues, d’une usine de production hydroélectrique, d’un canal de restitution, d’un poste et d’une ligne d’évacuation HTB 225 kV.


Le maître d’ouvrage délégué et maître d’œuvre du projet est Côte d’Ivoire Energies (CI-ENERGIES) qui est assistée de Tractebel Engie en tant qu'ingénieur conseils. Le projet est réalisé par Sinohydro Corporation Limited pour un coût global de 247.283 milliards de FCFA dont 70% des travaux sont financés par EXIMBANK-CHINE et l'Etat de Côte d'Ivoire intervient à 30%.


En attendant la mise en service du barrage le 30 juin 2024, Noumory Sidibé, Directeur général de Côte d'Ivoire Énergies a visité le chantier hier pour permettre aux ivoiriens de voir l'évolution des travaux du deuxième barrage dont sa structure a en charge dans la zone de Soubré, il a annoncé qu’à la fin de l'année la première tranche sera mise en exploitation.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

«Le reste doit pouvoir être finalisé dans le premier semestre 2024. Parce qu’il y a trois tranche. La première tranche sera mise en service à la fin de l'année, suivra le deuxième groupe et le troisième groupe », a-t-il précisé.


A l'occasion de cette visite de chantier, le DG a assisté à la dérivation qui a été faite avec succès et s'est réjoui de la bonne évolution des travaux conformément au planning.


«Nous sommes heureux de constater que les travaux évoluent bien conformément au planning et les travaux sont réalisés conformément aux techniques en vigueur. Aujourd'hui nous sommes a une étape charnière de ce projet avec la dérivation qui vient d’être faite avec succès. Le planning qui prévoit la mise en service de la première tranche en fin d’année est quasiment certains aujourd'hui, vue l'évolution des travaux, vue l'implication de nos équipes et de Sinohydro qui réalise les travaux. C'est un Directeur général satisfait que de voir les choses se bien et que très bientôt nous auront 112 MW en plus dans le parc de production », a expliqué, M. Sidibé.


Les travaux, estimés à un taux d'avancement de 61%, ont débuté en janvier 2018 et s'achèveront en juin 2024. Il s'agira de la mise en eau du réservoir, le 26 novembre 2023, de la mise en service du réseau d'évacuation d'énergie, le 15 décembre 2023, de la mise en service du groupe 1, le 31 décembre 2023, de la mise en service du groupe 2, le 31 mars 2024 et enfin de la mise en service du groupe 3, le 30 juin 2024.

«Actuellement, nous sommes à un taux d'exécution des travaux d'à peu près 61%. Ce sont des investissements que l'Etat de Côte d'Ivoire fait pour qu'à tout moment où à tout instant, nous soyons capables de faire face à la demande d’énergie qui est elle-même également entraînée par le taux de croissance », a-t-il mentionné.


Le DG remercie les autorités administratives de la région de la Nawa qui l’accompagnent depuis le premier barrage et qui sont très impliquées pour que le projet puisse s’insérer dans l'environnement de façon paisible, notamment la relation avec les populations.


«1200 jeunes ivoiriens travaillent sur le chantier aux côtés du partenaire chinois. La finalisation des travaux de la première phase aura lieu au plus tard le 31 décembre 2023 pour sa mise en service. Le projet coûte 247, 283 milliards de FCFA, sur la base d'un emprunt contracté par l'Etat de Côte d'Ivoire mis au service de CI. Énergies pour la réalisation de l'infrastructure », a relevé, M. Sidibé.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Les investisseurs viennent tous les jours en Côte d'Ivoire. Selon le DG CI Energies doit être capable de mettre l'énergie qui est le premier facteur de production à la disposition de ces entreprises pour leur permettre de réaliser leurs activités.


«Et à côté de cela permettre aux populations ivoiriennes d'améliorer leur bien-être en utilisant ce service public. Ce sont 600 localités que nous électrifions chaque année et quand on le fait, il faut être capable d'assurer la fourniture d’énergie qui permet d'alimenter ces localités là. En 2023, ça sera à peu près 700 MW de puissances additionnelles qui vont être mises en service au niveau du secteur de l'électricité en Côte d'Ivoire », a-t-il conclu.




Wassimagnon

 

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Soubré, 247,283 milliards de FCFA pour la construction du barrage de Gribo Popoli, la dérivation réalisation avec succès, une puissance installée de 112 MW en exploitant en 2023
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter