Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Montée de tension à l'approche des locales 2023, les Évêques catholiques : « Mettons tout en œuvre pour ne plus que le sang de nos concitoyens coule à nouveau »
 

Côte d'Ivoire : Montée de tension à l'approche des locales 2023, les Évêques catholiques : « Mettons tout en œuvre pour ne plus que le sang de nos concitoyens coule à nouveau »

 
 
 
 3121 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 juin 2023 - 09:28

Dimanche à Agbovlille



Ouverte le 30 mai dernier à Agboville, la 123e assemblée plénière de la Conférence des Évêques Catholiques de Côte d'Ivoire, a refermé ses portes, ce dimanche 04 juin 2023, par une messe de clôture.


Cette célébration eucharistique a été marquée par la lecture du message final de l'assemblée plénière, faite par Monseigneur Alain Clément Amiezi. Dans ce message des Évêques catholiques de Côte d'Ivoire, un point d'orgue a été mis sur la préservation de la paix, gage de tout développement. Ainsi, face à la montée de tension constatée à la veille des élections municipales et régionales, prévues pour le 02 septembre prochain, les Évêques ont tenu à tirer la sonnette d'alarme et mettre, dans le même temps, tous les acteurs face à leurs responsabilités.


« Dans quelques mois, auront lieu les élections locales en Côte d'Ivoire. Ces élections ont valeur de test pour les élections présidentielles de 2025, car la plupart des partis politiques y seront engagés. En prévision de ces élections, les différents états-majors se préparent ainsi que les institutions chargées de les organiser. Mais au regard de la tension qui commence à monter déjà, nous, vos Archevêques et Évêques, sentons comme un impérieux devoir d'appeler tous les fils et filles de notre pays à la retenue et à la modération », déclare la CECCI.


Les Évêques catholiques indiquent dans leur message que les crises successives que le pays a connues ces dernières décennies, ont laissé des plaies profondes qui ont du mal à se cicatriser. En témoignent les conflits intercommunautaires soldés par des pertes en vies humaines. Signe que les cœurs ne sont pas encore apaisés.


 

« Il est de la responsabilité de tous, de tout mettre en œuvre pour ne plus que le sang de nos concitoyens coule à nouveau. Cela passe par un engagement collectif à travailler ensemble pour éviter tout ce qui serait de nature à nous replonger dans la spirale de la violence avec ses conséquences désastreuses », ont-ils prévenu.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour les bergers de l'Église catholique, " il est clair que l'objectif que nous devons tous rechercher, c'est le bien de la Côte d'Ivoire, car le pouvoir n'est pas une fin en soi. Il en résulte une interpellation pour tous, d'emprunter le chemin de la décrispation sociale pour tous, pour que les élections locales qui pointent à l'horizon, se déroulent dans le calme, la quiétude et la Paix. Pour garantir cette paix, il est impérieux d'organiser des élections libres, transparentes, justes, crédibles, inclusives et paisibles", ont-ils recommandé.


Au regard donc de la tension très perceptible à la veille de ces joutes électorales, il apparaît urgent pour les Évêques, de rappeler à l'ordre, toutes les parties prenantes de ces élections, en vue de garantir la paix. Ainsi, au peuple de Côte d'Ivoire, la CECCI a lancé cet appel : «la Côte d'Ivoire est un bien inestimable pour nous tous. Nos aînés nous l'ont légués en héritage. Nous devons, à notre tour, transmettre ce bien aux générations futures. Évitons toute sorte de violence, afin de garantir à tous et à chacun, une paix durable, condition d'un développement profitable à tous ».

Aux jeunes, les Évêques ont fait cette adresse : « chers jeunes, vous êtes le présent et l'avenir de ce pays, nous sommes tous conscients des difficultés que vivent bon nombre d'entre vous. Cependant, nous vous demandons d'êtres vigilants et de ne pas vous laisser manipuler et instrumentalisés par vos leaders politiques ou religieux ».


Aux gouvernants, la demande suivante leur a été faite par la CECCI : «Il n'y a pas de paix sans justice, il vous revient d'oeuvrer pour une justice équitable, condition sine quanun pour la paix préalable à tout développement. Dans ce sens, nous vous encourageons à créer les conditions favorables au bon déroulement des élections à venir, en vue d'une paix réelle et durable ».


À l'endroit des leaders politiques, les Évêques ont fait cette exhortation : «la finalité essentielle de votre engagement, c'est l'intérêt supérieur de la nation ivoirienne et de tous les habitants de la Côte d'Ivoire. Au regard de l'horizon qui commence à s'assombrir, à l'approche des élections locales, et en prévision de l'élection présidentielle de 2025, nous vous appelons à l'apaisement et à la retenue. Évitez donc toute instrumentalisation de vos militants, surtout les jeunes. N'oubliez pas que le plus important dans ces joutes électorales, ce n'est pas le triomphe, mais le plus important, c'est ce qu'on fait pour le bien commun, le service de tous. Car la victoire de la démocratie, c'est d'abord et avant tout, la victoire de la non-violence et l'acceptation dans l'humilité et la sérénité de la défaite ».


 

Le même type d'appel a été lancé aux guides religieux et aux médias.


Notons que la 123e assemblée plénière de la Conférence des Évêques Catholiques de Côte d'Ivoire, a vu l'élection de Monseigneur Marcelin Yao Kouadio, évêque du diocèse de Daloa, comme nouveau président de ladite institution.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Montée de tension à l'approche des locales 2023, les Évêques catholiques : « Mettons tout en œuvre pour ne plus que le sang de nos concitoyens coule à nouveau »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Vous là vous êtes pro-Gbagbo on vous connait ! Double discours !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter