Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Scandale, deux bonnes font chuter leur patronne, la ministre Cecilia Dapaah, du gouvernement
 

Ghana : Scandale, deux bonnes font chuter leur patronne, la ministre Cecilia Dapaah, du gouvernement

 
 
 
 6900 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 23 juillet 2023 - 16:59

Mme Cecilia Dapaah, la ministre démissionnaire (ph)


La ministre ghanéenne de l'Assainissement et des ressources en eau, Mme Cecilia Abena Dapaah, a démissionné le samedi 22 juillet 2023 de son poste dans le gouvernement suite à un scandale qui porte sur de nombreuses devises étrangères et locales que ses deux employées de maison (bonnes) auraient volées dans sa maison à Abelemkpe, une banlieue à Accra.


En rendant son tablier, Mme Dapaah a, dans une lettre de démission adressée au Président Nana Akufo-Addo, déclaré avoir décidé de démissionner pour que l’affaire qui est née ne « devienne une préoccupation du gouvernement et un obstacle au travail du gouvernement à un moment aussi crucial ».


Elle a précisé dans sa lettre que ce fut un grand privilège et un honneur pour elle d'avoir eu l'opportunité de servir dans le gouvernement. Le Président Akufo-Addo a accepté la démission de dame Cecilia Abena Dapaah de son portefeuille de ministre de l'Assainissement et des ressources en eau.


La désormais ancienne ministre de l'Assainissement a réitéré son innocence à la suite de la controverse suscitée par le vol présumé d'un million de dollars à son domicile par ses ménagères et a insisté sur le fait qu'elle coopérera avec toutes les agences de l'État qui vont enquêter sur l'affaire.


Réactions de l’opposition


En premières réactions dans cette affaire, le chef de la minorité parlementaire, Dr Cassiel Ato Forson, a exigé des enquêtes immédiates visant à déterminer la source des fonds, considérant qu'elle est membre du gouvernement.


Pour sa part, le candidat présidentiel du NDC, John Dramani Mahama, a qualifié l'affaire de "scandaleuse", et s'en est pris au Président Akufo-Addo pour avoir permis à ses ministres de rester impunis dans de nombreuses situations similaires.


 

Rectificatif sur les montants volés


Suite à la révélation des montants volés, la ministre Dapaah a publié une déclaration plus tôt le samedi alléguant des incohérences notables dans les discussions entourant l'affaire.


Dans sa première note, elle et a insisté sur le fait qu'il y a des inexactitudes dans les chiffres véhiculés par les médias et a rectifié que les chiffres publiés ne représentent pas correctement ce que son mari et elle-même avaient signalé à la police.


Déballage dans la presse


Avant que l’affaire n’éclate au grand jour, il a été révélé dans la presse le vendredi 21 juillet que deux domestiques (bonnes) de la ministre faisaient face à des accusations devant un tribunal a Accra pour avoir prétendument volé un montant de 1 million de dollars, 300 000 Euros et des millions de cedis ghanéens à la résidence du ministre à Abelenkpe, Accra, entre juillet et octobre 2022.


Les deux présumées domestiques que sont Patience Botwe, 18 ans, et Sarah Agyei, 30 ans, auraient volé l'argent et les effets personnels du couple, entre les mois de juillet et octobre 2022. Elles ont été inculpées d'un chef de complot en vue de commettre un crime et de cinq chefs de vol d'un million de dollars américains, de 300 000 euros et de millions de cedis ghanéens.


 

Elles auraient également emporté des vêtements, des sacs à main, des parfums, des bijoux, du tissu kente et des costumes d'une valeur de plusieurs milliers de dollars appartenant à Daniel Osei Kuffour, le mari de Mme Dapaah.


Les plaignants ont signalé l'affaire de vol à la police en juin 2023 après avoir découvert que l'argent liquide et les effets personnels manquaient chez eux. Une des suspectes a été prise en flagrant délit d'entrée dans la chambre du couple avec un double de clé, ce qui a conduit à son arrestation.


En tout, deux ménagères de la ministre et trois autres personnes sont actuellement inculpées devant un tribunal pour avoir prétendument orchestré le vol d’une importante fortune dans la résidence de leur patronne.


L'audition de l’affaire est ajournée au 02 août 2023, le tribunal poursuivant ses travaux pour déterminer le sort des accusés.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Scandale, deux bonnes font chuter leur patronne, la ministre Cecilia Dapaah, du gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter