Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso - Niger : Suspension de radio Oméga après l'interview d'un «  rebelle » nigérien
 

Burkina Faso - Niger : Suspension de radio Oméga après l'interview d'un « rebelle » nigérien

 
 
 
 3814 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 août 2023 - 22:05

Le ministre burkinabè Jean-Emmanuel Ouédraogo (Ph)    


Le Gouvernement du Burkina Faso a décidé de suspendre les programmes de Radio Oméga, du Groupe Oméga médias, après la diffusion d’un entretien émaillé de propos injurieux à l’encontre des nouvelles autorités » militaires du Niger


« En faisant le choix délibéré de diffuser cet entretien réalisé par ses soins, Radio Oméga prend des libertés inacceptables avec l’éthique et la déontologie de la profession de journaliste et renie sa responsabilité en tant que média », selon le communiqué signé du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Jean-Emmanuel Ouédraogo. 


L'interview diffusée ce jeudi matin sur Radio Oméga a été faite avec  le porte-parole d’un mouvement récemment créé pour, dit-il « restaurer la démocratie » au Niger, Ousmane Abdoul Moumouni


Selon le gouvernement burkinabè «l'invité de Radio Oméga a lui-même révélé la nature profonde de leur organisation qui milite clairement pour la violence et la guerre contre le Peuple souverain du Niger qui a pris courageusement son destin en main pour l’indépendance véritable du pays et s’opposer à la domination et à l’oppression d’où qu’elles viennent ». 


 

 Son « discours sur l’utilisation de « tous les moyens » à l'encontre du Niger tient à la stratégie du chaos que ces hommes entendent déployer contre l’Etat, la République et le Peuple nigérien.», indique le communiqué. 


Le gouvernement burkinabè estimé qu' « aujourd'hui revêtu du manteau de la vertu républicaine et démocratique, ils n’ont d’autres visées que de légitimer et servir de cheval de Troie pour une attaque lâche et barbare contre le peuple frère du Niger au prétexte de défendre l’Etat de droit et la démocratie ».


Il a regretté que ce soit à ce « genre de personnage Radio Oméga a fait le choix de donner la parole pour porter à l’échelle la vision et les projets funestes d’une organisation qui n’a rien à envier aux mouvements terroristes qui écument le Sahel ». 


« Le Gouvernement prend acte de cette liberté éditoriale et assume en toute responsabilité la décision de suspendre, dès ce jeudi 10 août 2023, et ce, jusqu'à nouvel ordre, la diffusion des programmes de Radio Oméga au nom de l’intérêt supérieur de la Nation » relève-t-on du communiqué. 

Le gouvernement dit cependant réaffirmer son attachement à la liberté d’opinion et de presse dans le strict respect des règles d’éthique et de déontologie de la profession. 


En rappel, cette suspension qui concerne pour la première fois un média local, survient après la suspension de trois chaînes françaises (RFI, France 24 et LCI) et l'expulsion de deux journalistes français des journaux Le Monde et Libération par les autorités militaires qui ont pris le pouvoir après un coup d'Etat en septembre dernier. 


 

Les autorités du Burkina Faso et du Mali ne cessent d'exprimer leur soutien aux putschistes du Niger, tombeurs du président démocratiquement élu Mohamed Bazoum, affirmant dans un communiqué conjoint qu'une opération militaire pour restaurer Bazoum au pouvoir sera considéré comme une déclaration de guerre à leurs deux pays. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso - Niger : Suspension de radio Oméga après l'interview d'un « rebelle » nigérien
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter