Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Sommet sur le Niger, activation de la force en attente, priorité à un règlement pacifique
 

Cedeao : Sommet sur le Niger, activation de la force en attente, priorité à un règlement pacifique

 
 
 
 4381 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 août 2023 - 20:12

Les chefs d’Etat au sommet d’Abuja (ph)


Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tout en ordonnant au Comité des chefs d'état-major des armées de la Communauté d'activer et de déployer immédiatement la force en attente pour rétablir l'ordre constitutionnel au Niger, a réaffirmé son engagement continu de continuer par user des moyens pacifiques pour un dénouement de la situation.


Cette ordonnance fait partie du communiqué en 12 points du 2e sommet extraordinaire de la CEDEAO lu par le président de la Commission, Omar Alieu Touray, à Abuja. Le sommet s’est tenu ce 10 août 2023 à Abuja au Nigeria.


Le communiqué explique que la décision a été adoptée après que les efforts diplomatiques déployés par la CEDEAO pour résoudre la crise aient été repoussés par les dirigeants militaires au Niger. Notons que contrairement au premier sommet sur le Niger, ce sommet n’a pas donné d’ultimatum aux militaires du CNSP à Niamey, signe que la priorité est accordée à la diplomatie et aux négociations afin de sortir de l’impasse.


Maintien des sanctions


La CEDEAO maintient la fermeture des frontières et les interdictions strictes de voyager et le gel des avoirs de toutes les personnes ou groupes d'individus dont les actions sont perçues comme faisant obstacle aux efforts pacifiques visant à assurer le rétablissement harmonieux et complet de l'ordre constitutionnel, et charge le président de la Commission de surveiller la mise en œuvre des sanctions.


 

Le communiqué met en garde les Etats-membres qui, par leurs actions directes ou indirectes, entravent la résolution pacifique de la crise au Niger des conséquences de leurs actions devant la communauté.


Sur la détention de Bazoum


Le sommet condamne les conditions de détention du Président Bazoum, avertissant qu'il tient les militaires du CNSP seuls responsables de la sûreté, de la sécurité et de l'intégrité physique du président Bazoum, des membres de sa famille et du gouvernement.


En clôturant le sommet, le Président nigérian, Bola Tinubu, a déclaré que tous les espoirs ne sont pas perdus malgré l'amplification des tambours de guerre, mais a averti qu'aucune option n'est à négliger, y compris l'utilisation de la force en dernier recours.


Sur cet espoir, le Président en exercice de la CEDEAO a déclaré à l'ouverture du 2ème sommet extraordinaire sur la situation socio-politique au Niger que le bloc régional continuera de défendre la diplomatie et le dialogue, ainsi que des discussions sérieuses avec toutes les parties concernées, pour rétablir la gouvernance constitutionnelle en République du Niger.


Evaluation du premier sommet extraordinaire


 

Soulignant l'importance de ce sommet, le Président Tinubu a fait cas d'une évaluation complète des progrès accomplis jusqu'à présent. S'appuyant sur les engagements pris lors du premier sommet extraordinaire tenu à Abuja il y a 10 jours, le Président Tinubu a rappelé la condamnation unanime des dirigeants de la CEDEAO du coup d'État militaire qui a renversé le gouvernement démocratiquement élu du Niger.


Ce second sommet extraordinaire a réuni les Présidents de la Guinée-Bissau, du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Bénin, de la Sierra Leone et du Togo. Le Libéria et la Gambie ont été représentés par leurs ministres des Affaires étrangères.


Des dirigeants non membres de la CEDEAO, tels que les présidents mauritanien et burundais, ont également assisté à la réunion.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cedeao : Sommet sur le Niger, activation de la force en attente, priorité à un règlement pacifique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter