Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Système judiciaire ivoirien, une base de données statistiques fiables, exhaustives et systématiques bientôt disponible
 

Côte d'Ivoire : Système judiciaire ivoirien, une base de données statistiques fiables, exhaustives et systématiques bientôt disponible

 
 
 
 2875 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 octobre 2023 - 15:19



Dans l'optique de disposer de données fiables sur le système judiciaire de la Côte d'Ivoire et favoriser une plus grande visibilité des activités du secteur de la justice, le ministère de la Justice et des Droits de l'Homme, a adopté, en 2017, un système d'information statistique (SIS-MJDH). Cet outil mis en œuvre par la Direction de la Planification et des Statistiques (DPS) a permis d'élaborer des annuaires statistiques des annexes judiciaires de 2016 à 2022.


En dépit de ce résultat non négligeable, les acteurs impliqués dans la production des statistiques dudit ministère se sont heurtés à des difficultés portant, notamment, sur les outils de collecte, les capacités des acteurs impliqués, la faisabilité et l'exhaustivité des données collectées.


Pour résorber ces insuffisances, la Direction de la Planification et des Statistiques (DPS) a suscité la mise en œuvre d'un projet dont l'objectif général est l'opérationnalisation effective du Système d'Information Statistique du Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme ( SIS-MJDH) à travers la dotation de l'ensemble des juridictions, des établissements pénitentiaires et des autres structures de l'écosystème judiciaire, d'un système de gestion automatisé des données dans le but de disposer d'une base de données statistiques fiables, exhaustives et systématiques.


Pour ce faire, le département ministériel, jusque-là tenu par Jean Sansan Kambilé, a sollicité l'expertise du Bureau National d'Études Technique et de Développement (BNETD), à l'effet de mener une étude de faisabilité visant à cerner les besoins et points clés, ainsi que les contraintes organisationnelles, fonctionnelles et techniques, pour la concrétisation du projet dans les meilleures conditions.


 

C'est donc en vue de passer au peigne fin ce travail mené par la DPS sous la supervision du BNETD, avant sa validation, que l'ensemble des structures du MIDH et de certains partenaires techniques se sont réunis ce jeudi 12 octobre à l'Institut National de la Formation Judiciaire (INFJ), sis à la Riviera Bonoumin dans la commune de Cocody.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Représentant le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l'Homme, Jean Sansan Kambilé, Florentine Ndubuisi Maho, sa Directrice de cabinet adjointe à l'ouverture de cette rencontre, a salué le BNETD pour la qualité des rapports entretenus avec le Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme et surtout son apport dans le processus d'amélioration du système d'information statistique de ce ministère.


La Directrice de cabinet adjointe du ministre Jean Sansan Kambilé a montré l'importance pour le ministère de la Justice et des Droits de l'Homme de se doter d'un système d'informations statistiques performant eu égard à la mission que lui a confié le gouvernement. Elle s'est dite confiante que les échanges entre les acteurs du secteur de la justice et les experts techniques déboucheront sur des résultats probants et réalistes dont la mise en oeuvre permettra d'atteindre les résultats escomptés en matière de données statistiques.


 

Pour Ouattara Souhalio, directeur de la planification et des statistiques au MJDH, la question de la statistique fait partie des priorités du Garde des sceaux. De fait, "les résultats issus de cet atelier devraient conduire à des orientations claires et précises sur les méthodes et process à intégrer au système d'information statistique, afin de le rendre performant". Il a par ailleurs, indiqué que le rapport de cet atelier une fois validé, fera l'objet d'une diffusion auprès des partenaires du ministère de la Justice intéressés par la question de la statistique.


Quant au conseil technique du directeur général du BNETD, M.Sié, il a traduit toute la reconnaissance de la structure qu'il représente au ministère de la Justice pour la confiance placée en elle. " La justice est le socle d'un État de droit et un outil de maintien de la confiance des populations en leurs institutions. L'amélioration de la qualité de service rendue aux usagers passe par la surveillance des indicateurs qui découlent des données fournies par les acteurs de la chaîne judiciaire. C'est un honneur pour le BNETD d'être impliqué dans la réalisation de cette importante étude qui permettra de définir clairement les axes d'amélioration du système d'information statistique du Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme", a-t-il déclaré.


Il est donc certain que très bientôt, le Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme dirigé par Jean Sansan Kambilé disposera d'un système d'informations statistiques fiables.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Système judiciaire ivoirien, une base de données statistiques fiables, exhaustives et systématiques bientôt disponible
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter