Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Lancement prochain des travaux de construction de la Cité de la Justice Commerciale à Grand-Bassam et la Cour d'Appel de Bouaké pour une enveloppe de 24,5 Mds
 

Côte d'Ivoire : Lancement prochain des travaux de construction de la Cité de la Justice Commerciale à Grand-Bassam et la Cour d'Appel de Bouaké pour une enveloppe de 24,5 Mds

 
 
 
 14808 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 décembre 2023 - 17:51



La construction de nouvelles juridictions notamment à San-Pedro, à Abobo et à Guiglo ainsi que les sièges des cours d’appels de Korhogo et de Daloa et bientôt, la prison de haute sécurité de Korhogo s’inscrivent dans le vaste programme de rénovation et d'extension du système judiciaire ivoirien.


Aujourd'hui, Robert Mambé Beugré, Premier ministre, ministre des sports et du cadre de vie a inauguré le Tribunal de première instance et le centre d'observation des mineurs de Bingerville construits par le C2D à hauteur de plus 6 milliards de FCFA.


A l'occasion de cette cérémonie, il a réitéré la satisfaction et l'appui constant du gouvernement au programme C2D qui a inscrit fort justement la Justice et des droits de l'homme dans ces lignes prioritaires avec d’importants financements d'un montant total de 55,7 milliards de FCFA dont 15,1 milliards de FCFA du 1er C2D et 40,6 milliards de FCFA pour le 2ème C2D.


Selon lui, le fruit de cette collaboration fructueuse entre la France et la Côte d'Ivoire à travers le mécanisme du Contrat de désendettement et de développement montre sa joie d'être à Bingerville et de présider cette double cérémonie d'inauguration.


Il a salué Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France en Côte d'Ivoire pour l'attention toute particulière dont il pu faire bénéficier, la Côte d'Ivoire auprès des partenaires français.


Aux populations, de Bingerville, Robert Mambé Beugré a déclaré que le Président de la République a consenti ses meilleurs efforts pour que le Tribunal de Première Instance d’un coût de 6,366 milliards FCFA et le Centre d’Observation des Mineurs évalué à 1,544 milliard FCFA, soient réalisés.


«C’est pour vous soulager, désormais vous n’aurez plus à parcourir de si longues distances, à vous rendre jusqu’au Plateau pour tous vos actes judiciaires ou pour faire valoir vos droits. Ces précieux instruments judiciaires que le Président de la République met à votre disposition, constituent une avancée majeure dans la protection des droits de l’Homme en termes de gain de temps, de rapprochement des populations des services de la Justice et de réorganisation de la carte judiciaire », a insisté, le Chef du Gouvernement ivoirien.


Pour la ville nouvelle de Bingerville en plein essor, il est convaincu que ce Palais de justice constitue un élément d’attrait qui va accélérer, sans aucun doute, l’urbanisation de cette zone.


 

Le Centre d’Observation des Mineurs, dispose d’infrastructures modernes correspondant aux standards internationaux en matière de Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse. Ce centre devrait donc permettre la prise en charge efficace des mineurs en contact avec le système judiciaire, afin de préparer leur réinsertion socio-professionnelle, leur conversion et leur intégration au sein de la cellule familiale.


Le Premier ministre a poursuivi que son inauguration au cours de cette année 2023 dédiée à la jeunesse, confirme parfaitement la volonté du Gouvernement, d’œuvrer au bien-être et à l’autonomisation de tous les jeunes, y compris ceux qui sont en contact avec la justice.


Il a demandé aux collaborateurs du ministre en particulier ceux qui animeront ces deux édifices, d'en prendre grand soin et pour atteindre les résultats recherchés en matière d’équité, de transparence et de gouvernance en vue de la satisfaction des usagers des services judiciaires.


Robert Mambé Beugré a invité les populations de Bingerville à tirer pleinement parti de ces infrastructures, en particulier le Tribunal de Première Instance. Et a demandé à S.E.M Jean Christophe Belliard, de bien vouloir être l’avocat de la Côte d'Ivoire auprès du gouvernement français, pour lui transmettre leur reconnaissance pour la réalisation de ces deux ouvrages de qualité.


«Je voudrais remercier toutes les parties prenantes impliquées dans l’organisation de la cérémonie de ce jour, avec une mention spéciale à l’Agence Française de Développement et au Secrétariat Technique du C2D qui n’ont ménagé aucun effort pour la finalisation des deux édifices du jour », a-t-il mentionné.


Le Premier ministre a souhaité enfin que le nouveau et majestueux temple de Thémis, permettre aux Magistrats, d’exercer cette fonction noble dans des conditions adéquates et rendre davantage la justice et contribuer ainsi au renforcement de la gouvernance dans notre pays, qui verra très prochainement le lancement des travaux de construction de la Cité de la Justice Commerciale à Grand-Bassam et la Cour d’Appel de Bouaké pour une enveloppe de 24,5 Mds FCFA.


Ce partenariat exemplaire lancé en 2014, a permis de renforcer l'offre de service public de la justice, d'améliorer l'accès de la population ivoirienne à la Justice et de contribuer à protection et à la prévention des droits de l'homme.


Christian Yoka, Directeur Afrique de l’agence française de développement (AFD), a rappelé que le programme C2D justice de par son volume, 90 milliards de FCFA et ses objectifs constituent aujourd'hui, le plus gros engagement de l'AFD dans ce secteur de par le monde.


 

Selon lui, quand le projet a démarré en 2014, il s'agissait également du premier du Groupe AFD sur la Justice.


« Aujourd'hui l'AFD accompagne plus de 20 projets dans ce secteur pour un montant de 163 milliards de FCFA. Mais celui-ci en Côte d'Ivoire reste pour nous un exemple de la capacité à appuyer structurellement et sur la durée le domaine de la justice en permettant à la fois les investissements nécessaires à la construction d'infrastructures judiciaire et pénitentiaire et la réalisation d'activités d'accompagnement technique, notamment en mobilisant les expertises françaises », a ajouté, le Directeur.


Le tribunal de première instance concrétise la volonté de l'Etat ivoirien de renforcer le maillage territorial de juridictions en rapprochant le service public de la justice du citoyen. Ce tribunal moderne entièrement équipé dispose de quatre salles d'audience et permettra à 65 magistrats, 50 greffiers et 50 personnels administratifs de travailler dans des conditions adéquates.


Christian Yoka a souligné que ces réalisation contribuent à la modernisation de l'Etat de droit en Côte d'Ivoire et «la France à travers l'AFD, se félicite de la poursuite du partenariat dans le secteur de la justice ».


Il a annoncé que le secteur se matérialisera par un autre projet à hauteur de 24, 5 milliards de FCFA dont il aura le plaisir de signer la convention de financement avec le ministre des Finances et du Budget.


«Cette nouvelle page permettra de construire la cité de la justice commerciale et d'œuvrer ainsi en faveur de l'amélioration du climat des affaires. Elle contribuera également à poursuivre la modernisation, le maillage territorial de juridiction avec la construction d'une nouvelle Cours d'appel à Bouaké. Des activités sont également prévues pour continuer à appuyer La formation des personnels de justice, améliorer les conditions de vie et de réinsertion des détenus et renforcer l'assistance judiciaire », a conclu, le Directeur Afrique de l'AFD.


Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lancement prochain des travaux de construction de la Cité de la Justice Commerciale à Grand-Bassam et la Cour d'Appel de Bouaké pour une enveloppe de 24,5 Mds
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter