Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mise en oeuvre du PJGouv 2023-2025, 300 jeunes resocialisés et bientôt insérés dans le tissu socio-professionnel
 

Côte d'Ivoire : Mise en oeuvre du PJGouv 2023-2025, 300 jeunes resocialisés et bientôt insérés dans le tissu socio-professionnel

 
 
 
 2347 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 décembre 2023 - 22:58

300 jeunes garçons et jeunes filles issus des centres de service civique de Bouaké 1 et Bimbresso, ont été officiellement présentés, au grand public, ce mardi 19 décembre, au centre de service civique de Bimbresso, dans la commune de Songon. La cérémonie solennelle de sortie de ces 300 stagiaires, s'est déroulée en présence du ministre de la Promotion de la jeunesse, de l'insertion professionnelle et du service civique, Mamadou Touré, des responsables de l'Office du Service Civique National (OSCN) avec à leur tête, le D.G, Touré Mamadou, ainsi que des autorités administratives et politiques de la localité. 


Ces 300 jeunes, soit 150 jeunes garçons de Bimbresso et 150 jeunes filles de Bouaké 1, ont bénéficié du renforcement de leurs capacités, afin de faciliter leur insertion socioprofessionnelle et de faire d’eux des agents de changement, capables d’impacter positivement leurs communautés d’origine. Pendant trois mois et en mode internat, les pensionnaires de ces deux centres de service civique ont reçu une formation civique et citoyenne, des formations en secourisme, en alphabétisation, en compétences de vie courante et autres.  


À côté de cette formation de type civil et académique, ils ont également été formés dans les métiers de leurs choix, notamment la mécanique, la maçonnerie, la sécurité, l’esthétique, la coiffure, la couture, la cuisine et la pâtisserie. 


Désormais jugés aptes à affronter les réalités de la vie courante, ils ont bénéficié des honneurs des autorités, avant leur départ de ces centres. Jean-François Basse, au nom de l'UNICEF, l'un des partenaires clés du projet, a félicité les autorités gouvernementales pour la mise en œuvre de cette initiative. Il a surtout exhorté ces jeunes à se rendre toujours disponibles pour le pays. 


" Chers jeunes, n'ayez pas peur d'être au service de votre pays, n'ayez pas peur de servir vos communautés. N'ayez pas peur de servir vos semblables. Soyez prêts à vous investir plus encore, pour la solidarité inter-générationnelle, soyez prêts à vous investir pour la cohésion sociale, soyez prêts à vous investir pour le développement de votre beau pays", leur a-t-il prodigué. 


 

À sa suite, le ministre, Mamadou Touré, a félicité tous les encadreurs qui ont contribué à la formation de ces 300 jeunes, ainsi que l'OSCN pour le travail abattu. Pour lui, ces 300 jeunes garçons et filles resocialisés et bientôt insérés dans le tissu économique, sont la preuve, une fois de plus, de la concrétisation de la vision du chef de l'État, Alassane Ouattara qui a décrété 2023, comme l'année de la jeunesse. 


" Certains se posent la question de savoir où est passé le milliard par jour annoncé par le chef de l'État en l'endroit de la jeunesse. Eh bien, l'événement de ce jour est en partie la manifestation de ce milliard par jour. L'année de la jeunesse, ce sont des formations qui ont été mises en place, pour ces milliers de jeunes. Pour cette seule année, ce sont 1300 jeunes qui ont transité par les différents centres de service civique, pour un peu plus d'un milliard de FCFA. Ce sont 1300 jeunes qui ont été resocialisés, à qui on a appris des métiers dans plusieurs domaines. Ce sont 1300 jeunes qui vont réintégrer la vie économique", a-t-il déclaré.


Poursuivant, il a rappelé que sur la période 2018-2022, ce sont 2637 jeunes qui ont été formés dans les centres de service civique. Un nombre qui représente presque la moitié des jeunes passés dans ces centres au cours de l'année 2023, dédiée à la jeunesse. Toute chose qui, selon lui, montre la volonté du gouvernement d'amplifier les actions en faveur des jeunes en Côte d'Ivoire. Mamadou Touré a aussi confié que l'ambition du chef de l'État, c'est de voir les milliers de jeunes dans tous les districts du pays, bénéficier de ces opportunités de formation et d'encadrement. Cela d'après lui, explique le projet de construction de 14 nouveaux centres de service civique sur l'ensemble du territoire national pour un coût total de 29 milliards de fcfa qui vont accueillir mille jeunes chaque année. 


Le ministre Mamadou Touré a également traduit sa reconnaissance à l'UNICEF qui avec le projet Girl Power, a permis de prendre en charge des centaines de jeunes filles qui ont pu avoir des emplois. Revenant sur les témoignages de certains stagiaires volontaires qui ont connu la désillusion de l'immigration clandestine ou encore de l'addiction à la drogue, Mamadou Touré a fait savoir que " le bonheur n'est pas forcément ailleurs". C'est pourquoi il a encouragé les jeunes à " se lever pour saisir les opportunités que leur offre l'État, plutôt que de se lancer dans des aventures sans lendemain ".


 

A l'endroit des parents de ces jeunes, le ministre a demandé de faire leur part de responsabilité, de sorte qu'ils ne retombent plus dans leurs travers. " Faites en sorte que l'environnement dans lequel seront ces jeunes après leur formation, ne les ramène pas en arrière", a - t-il souhaité. 


Le ministre en charge de la jeunesse a également demandé à l'OSCN de veiller au suivi post formation de ces jeunes qui à nouveau seront confrontés aux tentations de la société. S'adressant aux bénéficiaires, il leur a indiqué que la fin de formation n'est qu'une étape. 

" Le souci de chacun de vous, c'est comment insérer le tissu économique. Je prends l'engagement au nom du président de la République de trouver du travail à chacun d'entre vous. Pour ceux qui veulent travailler en entreprise, l'Agence Emploi Jeunes est là pour vous prendre en compte. Pour ceux qui souhaitent évoluer à leur propre compte, vous serez prioritaires dans nos programmes de financement en entrepreneuriat", a promis Mamadou Touré.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mise en oeuvre du PJGouv 2023-2025, 300 jeunes resocialisés et bientôt insérés dans le tissu socio-professionnel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter