Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abobo Baoulé, la génération Tchagba dénonce les dérives du chef du village et descend dans la rue pour sa récusation
 

Côte d'Ivoire : Abobo Baoulé, la génération Tchagba dénonce les dérives du chef du village et descend dans la rue pour sa récusation

 
 
 
 1621 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 décembre 2023 - 17:37

La génération Tchagba



La génération Tchagba du village d'Abobo Baoulé, dans le district d'Abidjan, est à coûteux tirés avec son chef de village, Akré Nandjui Marc. Cette génération reproche au chef du village d'Abobo Baoulé de fouler aux pieds les règles régissant les us et coutumes dudit village. 


Pour le faire savoir à l'ensemble du peuple Atchan, elle a organisé ce mercredi 20 décembre 2023, une grande marche dans les rues du village. Cette marche s'est achevée par une conférence de presse animée par l'un des membres de la génération. Face à la presse, il n'est pas passé par quatre chemins pour décrier avec des mots appropriés, les dérives selon lui, du chef Akré Nandjui Marc. 

 

" Nous vous remercions pour avoir pris de votre temps pour répondre à notre invitation, en vue de porter à la connaissance du peuple ATCHAN et de la communauté nationale, que nos us et coutumes n’ont pas été respectées et continuent de ne pas être respectées sous la gouvernance du Chef Akré Nandjui Marc", a-t-il dit d'entrée, avant de mettre les pieds dans le plat.


"Après sept mois d'exercice du pouvoir à la tête du village Abobo-Baoulé, nous les Tchagba, sommes contraints d’admettre que Monsieur Marc Nandjui AKRÉ n'a ni la capacité ni les aptitudes pour conduire les destinées de notre Village. Permettez donc que je vous égrène quelques faits qui justifient notre marche de ce jour". Puis d'égrener les dérives d'après lui, commises par le premier responsable du village d'Abobo Baoulé. 


"Malgré la division qui est observée au sein de la population villageoise à l’occasion du processus de sa désignation, Monsieur AKRE Marc n’a posé aucun acte allant dans le sens de la réconciliation des fils et des filles de notre Village. Jusqu’à ce jour et depuis l’Arrêté Préfectoral du 12 mai 2023 faisant de lui le Chef du Village d'Abobo-Baoulé Monsieur AKRE Marc n’a pas été officiellement présenté au Doyen de la Génération TCHAGBA à laquelle il appartient. Il n'a pas non plus été présenté au NANAN du village. En termes clairs, NANAN DJONKA Clément ne le reconnaît pas comme chef de village“, a-t-il énuméré.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Poursuivant, le conférencier a déploré le fait " qu'en dépit des contestations observées dans chaque catégorie et notamment parmi les Gnandô, Monsieur AKRE Marc n’a mené aucune action de rapprochement auprès du NANAN du Village, afin d’obtenir sa bénédiction pour son investiture, conformément à nos us et coutumes, afin d’obtenir sa bénédiction pour son investiture, conformément à nos us et coutumes". 


En outre, il regrette qu "à l’occasion des obsèques de l’ex-Chef du Village, feu AMONDJI Djongon Claude, et faisant fi des conseils du Préfet d’Abidjan (notre autorité de tutelle) et du Préfet de Police, Monsieur AKRE Marc a assigné devant le Juge des Référés la veuve et ainsi que la notabilité de la chefferie sortante, avec laquelle il est censé effectuer une passation de charges. Aussi, en assignant la veuve qu’il n’aurait pas été informé, ni associé à l’organisation pratique des funérailles de son mari, Monsieur Akré Nandjui Marc a posé un acte que nous qualifions d’immoral, surtout qu’il est censé être le dernier recours pour tout problème impliquant un fils du Village". 


Le conférencier révèle par ailleurs, que " de mémoire des actes ontologiques de l’homme ATCHAN. Monsieur Akré Nandjui Marc a franchi le rubicond. Une telle ignominie est contraire à notre croyance religieuse. Le Christ Jésus ne nous a-t-il pas recommandé de nous occuper de la veuve et l’orphelin ? Dans le même cadre et en violation des us et coutumes en pays Atchan, Monsieur Akré Nandjui Marc a également assigné devant le Juge des Référés, le NANAN du Village, afin qu’il lui soit ordonné de surseoir à l’organisation dans le village des funérailles et à l’inhumation du défunt Chef Amondji. Quelle folie ! Quelle ignorance et quel manque de sagesse !", s'est-il indigné.


 

A l'en croire, " toujours et multipliant les erreurs dans la gouvernance, la gestion financière mise en place par Monsieur Akré Nandjui Marc est organisée en un bureau fantoche et sectaire (composé de son frère ainé et de sa belle-famille), en lieu et place d’un comité de gestion consensuel. C’est une gestion orientée vers ses intérêts personnels et familiaux, au détriment des intérêts supérieurs de la communauté villageoise", a-t-il décrié.


Au regard de ces nombreux manquements, le conférencier a déduit que " Monsieur Akré Nandjui Marc n’a pas la caution de la catégorie DJEHOU, de la catégorie DONGBA, de la catégorie AGBAN et de la majorité de la catégorie Assoukrou ; ainsi que du Doyen de la Génération TCHAGBA et du NANAN du Village".


En définitif, vu les nombreuses tentatives de la génération Tchagba pour ramener à la raison et à la sagesse, le chef Nandjui Marc, rien n'y fit. De fait, cette génération a arrêté cette décision. " En des termes plus courts et simples, nous récusons Monsieur Akré Nandjui Marc, actuel Chef du Village d'Abobo-Baoulé, comme n’ayant pas la capacité et les aptitudes nécessaires pour conduire les destinées de notre village, a-t-il déclaré au nom de la génération dont il est membre.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo Baoulé, la génération Tchagba dénonce les dérives du chef du village et descend dans la rue pour sa récusation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter